Accueil Actus Que penser des cadastres solaires ?

Que penser des cadastres solaires ?

par Béatrice

Les professionnels du solaire vous en ont peut-être déjà parlé, les cadastres solaires peuvent scanner pour vous un territoire afin de vous montrer quelles zones sont exploitables pour poser des panneaux solaires. Ce document d’urbanisme numérisé semble être une petite révolution ! Ces cadastres solaires permettent de savoir si vous êtes éligibles au solaire et vous donnent en plus des informations précieuses sur la manière d’optimiser votre rendement selon votre situation géographique. Les cadastres solaires nous viennent d’Allemagne où il est très habituel d’avoir un cadastre par ville. Depuis quelques années, les cadastres sont présents dans plusieurs régions françaises. Que doit-on penser réellement de ces outils, à quoi servent-ils précisément et comment fonctionnent-ils ? Nous allons tenter de répondre à toutes ces questions pour vous. 

cadastre solaire

Qu’est-ce qu’un cadastre solaire ?

Un cadastre solaire est une carte d’un territoire vu du ciel avec une représentation graphique qui montre l’énergie solaire qui arrive sur les toitures sur une année moyenne. Il permet de mettre en avant les endroits propices aux panneaux photovoltaïques sur tout le territoire. Il peut y avoir différents niveaux de précision dans les cadastres selon le nombre de points considérés sur la toiture.

Ainsi, on peut retrouver :

  • une valeur par maison
  • une valeur par pan de toiture
  • une valeur tous les m² ou moins

En fonction de la précision du cadastre, les résultats seront plus ou moins nets. Généralement, on représentera en jaune ou en orange les endroits les plus ensoleillés et en sombre ou avec des couleurs froides ceux qui le sont moins.

cadastre solaire Paris

Comment est fait un cadastre solaire ?

Réaliser un cadastre solaire est assez technique. Il faut prendre en considération l’ensoleillement de la zone, sa météorologie ainsi que sa cartographie (ombrages proches et lointains, relief…)

L’ensoleillement

L’ensoleillement est la quantité de soleil qui arrive sur une région donnée du globe, en fonction de sa latitude. Par exemple, l’ensoleillement est plus direct dans les zones tropicales que dans les zones tempérées

La météorologie

Il faut considérer la météo locale. Et ce n’est pas aussi simple que l’on pourrait croire ! Selon l’épaisseur de la couche de nuages présente à un endroit, l’irradiation au sol (et donc la production solaire) sera différente. Il existe aussi des micro-climats qui vont faire varier les données d’un endroit à l’autre, même s’ils sont très proches géographiquement. L’exemple de La Rochelle est assez intéressant puisqu’une étude a prouvé qu’elle était la ville la plus ensoleillée du sud-ouest. Dans cet exemple, c’est principalement le vent qui fait que les nuages ne restent pas au dessus de la ville.

La cartographie

Une fois la météorologie et le niveau d’ensoleillement calculé, il s’agira ensuite de prendre en compte les masques d’ombrages qui peuvent être des obstacles pour votre future installation à savoir :

  • les ombres proches (bâtiments et végétation)
  • les ombres lointaines (le relief)

Il faut alors simuler une modélisation 3D de l’ensemble du territoire et voir les effets d’ombrage dans la course du soleil chaque jour pour une année type. Quand les valeurs de chaque point sont obtenues, il ne reste plus qu’à attribuer une couleur à chaque bâtiment avec la légende de son choix, cela nous donne un cadastre.

À quoi sert un cadastre solaire ?

Les cadastres solaires ont le vent en poupe dernièrement. En effet, beaucoup de collectivités s’achètent les services de sociétés privées pour s’équiper en cadastre solaire. Les collectivités font ce choix car elles ont des budgets alloués au développement des énergies renouvelables. Elles ont par ailleurs des objectifs en termes de part de renouvelables dans le mix énergétique de leur territoire. Plutôt que de payer pour installer elles-mêmes des panneaux solaires, elles investissent dans des cadastres solaires qui, elles l’espèrent, encourageront leurs administrés à poser du solaire chez eux à leur place. 

Enfin, le cadastre solaire permet de délivrer des informations importantes aux individus et leur offrent également la possibilité d’être mieux armés face aux arnaques. 

installation cadastre solaire numérique

Les limites du cadastre solaire

Maintenant que vous avez compris à quoi servait un cadastre solaire, il est temps de parler de ses limites ! En effet, la précision d’un cadastre solaire fait sa valeur. Mais elle n’est généralement pas au rendez-vous. Pour la plupart des cadastres solaires que vous pourrez voir sur internet, il vous sera plus utile de sortir de chez vous pour constater les zones d’ombrage que d’essayer de les deviner sur les représentations hasardeuses que vous verrez. D’autre part, les représentations pour tout un pan, ou toute une maison, n’ont aucune utilité pratique. Pour le reste, il faut des photos aériennes avec une excellente résolution pour avoir des résultats exploitables. Ce n’est malheureusement pas souvent le cas.

Une autre limite importante est la durée de vie des cadastres. Ces estimations ne sont pas actualisées avec les éléments qui peuvent venir changer la donne comme la végétation qui évolue avec le temps, les travaux, ou nouvelles installations qui pourraient créer des zones d’ombres. Si les photos qui ont été utilisées pour la modélisation du cadastre datent un peu, le cadastre ne vaut pas grand-chose.

Enfin, les cadastres pourraient être de formidables outils de développement du photovoltaïque s’ils étaient plus abordables pour leurs destinataires. C’est-à-dire les particuliers. En effet, le souci du cadastre solaire est généralement de produire un résultat très technique : kWh/m²/an, etc. Ces données ne sont que rarement expliquées ou pas assez bien expliquées. Et pour cause, le photovoltaïque est un sujet difficile, et qui mérite qu’on y passe un peu plus de temps qu’une simulation informatique. C’est pour cette raison que si vous vous posez la question de la faisabilité d’un projet photovoltaïque sur votre toit, il vaut mieux que vous vous adressiez directement à un professionnel du solaire qui vous posera une série de questions qui lui permettront de savoir si votre projet est viable ou non. 

Les conseillers Hello Watt peuvent ainsi vous guider et voir avec vous si la pose de panneaux solaires dans votre situation est optimale ils vous proposeront également un devis gratuit

ces articles vont aussi vous intéresser :

Laissez un commentaire