Accueil Actus Comment financer ses travaux énergétiques ?

Comment financer ses travaux énergétiques ?

par Hugo

Réduire la consommation énergétique est l’un des défis majeurs des temps actuels. La transition vers les énergies renouvelables comme le solaire photovoltaïque est une nécessité. Que ce soit lors de nouvelle construction ou rénovation d’une ancienne, cette transition nécessite un financement. Comment mobiliser le financement nécessaire pour faire les travaux énergétiques ? Découvrez les éléments de réponse à cette question dans le présent article.

Rénovation énergétique financement

Les différents mécanismes de financement des travaux énergétiques

Entre les politiques étatiques et les initiatives privées, plusieurs mécanismes sont disponibles pour accompagner toute personne voulant réaliser des travaux énergétiques.

Les aides publiques

Pour faciliter l’accès à une énergie verte et durable, l’État a mis en place des aides publiques pour permettre aux particuliers de financer des travaux. Entre autres, il s’agit de :

La prime Rénov est une initiative du gouvernement qui consiste à soutenir les personnes à revenus modestes et qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique. Elle est octroyée en deux tranches (une avance au début et le reste à la fin) pour financer des travaux simples de manière efficace.

Deux critères rendent éligibles à cette prime : il s’agit de l’efficacité énergétique des travaux et les revenus (modestes et très modestes) du ménage. Le montant de la subvention quant à elle, est variable et est en fonction du nombre de personne, le revenu et le type de travaux réalisés. Cette subvention peut aller jusqu’à 4000 € pour les couples. Enfin, les travaux éligibles à cette prime sont : l’isolation thermique, le système de chauffage économe en énergie écologique, la géothermique.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est une prime forfaitaire qui vise à aider les propriétaires occupants à revenus intermédiaires ou élevés pour les travaux d’isolation et d’efficacité énergétique. Ainsi, deux conditions sont nécessaires pour en bénéficier : il faut être propriétaire occupant du logement et avoir un revenu intermédiaire ou élevé selon les classifications en vigueur. Le montant alloué à ce crédit varie entre 2400 € et 4800 € selon la composition des ménages. Il concerne les travaux tels que : l’isolation thermique, le diagnostic de performance énergétique, le système de charge d’un véhicule électrique, l’équipement de chauffage. Enfin, il faut noter que l’accès à CITE couvre la période du 1er janvier au 31 décembre 2020.

Financement travaux rénovation énergétique

Les prêts

En ce qui concerne les prêts, les possibilités sont également diverses et on peut citer :

  • L’Eco prêt à taux zéro

L’Eco prêt à taux zéro est une initiative qui consiste à exonérer les prêts du taux d’intérêt pour des travaux énergétiques. Autrement dit, l’Eco prêt à taux zéro est un emprunt à taux nul pour réaliser des travaux à efficacité énergétique. Contrairement à la prime Rénov et le CITE, l’Eco prêt à taux zéro concerne tout le monde (propriétaires, occupants ou bailleurs) sans aucune restriction possible. En revanche, les logements éligibles sont assujettis à certaines conditions. En effet, pour accéder à ce prêt, les anciens logements doivent avoir été construits avant le 1er janvier 1990 et pour les nouveaux, avoir été construit au moins deux ans auparavant. L’isolation performante, l’isolation des planchers, les installations ou remplacements du système de chauffage à énergie renouvelable sont les travaux éligibles à ce prêt. Le montant du prêt peut aller à 30 000 € selon les types de travaux et remboursable sur une échéance maximale de 15 ans.

  • D’autres initiatives privées

Toujours dans le but d’aider à réaliser des travaux énergétiques, d’autres initiatives privées comme le crédit rapide sans justificatif et la Caisse Allocation Familiale mettent à disposition des prêts. En ce qui concerne :

  • Les crédits rapide sans justificatif

Certaines entreprises de micro crédit permettent d’obtenir des financements facilement pour divers besoins. Dans les différents projets financés, on peut retrouver notamment des petits travaux énergétiques. Il peut être possible d’effectuer sa demande en ligne et d’obtenir des fonds en seulement 48h sur son compte bancaire. Dans certains cas, les prêts peuvent aller jusqu’à 600 €, ce qui permet de commencer vos travaux de rénovation énergétique. Les remboursements s’effectuent généralement à court terme : entre 3 et 4 mois pour plus de flexibilité. 

  • La Caisse d’Allocation Familiale (CAF)

La Caisse d’Allocation Familiale (CAF) est aussi l’une des structures privées qui peuvent aider à financer des travaux énergétiques. En effet, grâce à sa rubrique crédit habitat, la CAF peut octroyer des prêts allants jusqu’à 80 % du total des travaux versables en deux tranches. Ces prêts habitats couvrent les travaux d’isolation, d’assainissement, d’amélioration du chauffage et autres. Les prêts habitats de la CAF ont une échéance de 36 mois.Il faut donc retenir qu’il y a plusieurs mécanismes pour financer ses travaux énergétiques. Les premiers consistent à bénéficier de l’aide de l’état selon des conditions spécifiques, les seconds consistent à recourir aux prêts des structures privées.

ces articles vont aussi vous intéresser :

Laissez un commentaire