Accueil Actus La future réglementation environnementale RE 2020 repoussée à 2021

La future réglementation environnementale RE 2020 repoussée à 2021

par Marie Jehanne

Plus ambitieuse pour le climat, la nouvelle réglementation environnementale va remplacer la RT 2012 (réglementation thermique). Cette réglementation a été élaborée pour diminuer davantage la consommation en énergie des bâtiments neufs, qui représentent à l’heure actuelle  » 30% de nos émissions de CO2″ d’après Elisabeth Borne, Ministre du Travail.

La RE 2020, c’est quoi ?

La réglementation environnementale 2020 est envisagée par la « Loi Transition Énergétique pour la Croissance Verte » (LTECV) de 2015.

Son enjeu majeur est la diminution des émissions massives en CO2 du bâtiment.

Pour cela, la réglementation environnementale 2020 met en place des actions telles que la transformation et l’amélioration des techniques de construction, la mise en place de solutions énergétiques, etc.

Les précisions sur la mise en place de cette réglementation ont été apportées en cette fin d’année 2020 par la Ministre de la Transition Écologique et le Ministre chargé du Logement. En effet, celle-ci ne s’appliquera qu’ à partir de l’été 2021 (au plus tôt) à cause de la crise sanitaire.

Actuellement, le Gouvernement procède à de nombreuses simulations dans le but de fixer les critères et les seuils de cette nouvelle réglementation.

La RE 2020 : Quels bâtiments concernés ?

La dernière réglementation en place est celle de 2012 (RT 2012), c’est pourquoi le Gouvernement, soucieux de l’impact environnemental et de la consommation en énergie et en CO2 des bâtiments, a décidé d’élaborer cette réglementation, plus exigeante pour le secteur de la construction.

Dans l’objectif de construire des bâtiments moins énergivores, la réglementation environnementale 2020 s’applique au même domaine que celle de 2012.

Mise en place en deux temps, la RE 2020 concerne en premier lieu les bâtiments les plus représentatifs du neuf : les maisons individuelles, les bureaux, les logements collectifs, ainsi que les bâtiments d’enseignements. Dans un second lieu, la RE 2020 sera mise en place pour les bâtiments du secteur tertiaire tels que les commerces, gymnases, hôtels, etc.

Pour être concernées par la RE 2020, toutes les intentions de constructions neuves devront être déclarées et avoir fait l’objet d’une demande de permis de construire à partir de l’été 2021.

Quels sont les objectifs de la RE 2020 ?

L’objectif principal du Gouvernement par le biais de cette réglementation environnementale est l’amélioration des performances énergétiques, ainsi que la diminution d’émissions de gaz à effet de serre.

Pour cela, la France s’est engagée à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, un objectif de taille, mais essentiel au réchauffement climatique que nous subissons.

En effet, les émissions de gaz à effet de serre représentent plus d’un quart de nos émissions de CO2. C’est pourquoi, cette réglementation est la commande pour agir et va plus loin que la RT 2012 notamment au niveau de l’isolation avec l’amélioration de l’indicateur « Bbio » (besoin Bioclimatique).

D’autant plus que cette réglementation a pour objectif, sur le secteur de l’immobilier neuf, de passer les bâtiments en énergie positive, c’est-à-dire qu’ils consomment moins d’énergie qu’ils n’en produisent, toujours vers un but de neutralité carbone.

Pour pallier à ce dérèglement climatique, la RE 2020 est composée de trois objectifs principaux :

  • La diminution de l’impact sur le climat des constructions neuves : Pour cela, la totalité des émissions de CO² des bâtiments sera prise en compte dans l’objectif de les diminuer dès la construction. La mise en place de cet objectif permet d’inciter à des modes de construction moins polluants, ainsi qu’à l’usage d’énergies décarbonées. Cependant, avec cet objectif, la nouvelle réglementation interdit aux maisons neuves d’utiliser un chauffage au gaz.

  • L’amélioration constante de la performance énergétique : L’objectif est tel que pour améliorer la performance énergétique des bâtiments neufs, il faut également passer par la diminution des consommations de ces bâtiments. La RE 2020 insiste sur une bonne isolation, pour minimiser les pertes de chaleur.

  • La garantie d’un logement adapté aux conditions climatiques à venir : La RE 2020 a pour objectif d’apporter un confort en été avec des bâtiments neufs adaptés aux périodes de canicule, probablement plus fréquentes dûe au réchauffement climatique. Ce besoin de rafraîchissement sera calculé par rapport à l’évolution des températures futures.

Pour conclure, cette nouvelle réglementation environnementale mise en place d’ici l’été 2021, joue un rôle primordial dans la continuité du plan environnemental. En effet, elle possède plusieurs objectifs pour pallier au mieux au changement climatique en améliorant les performances énergétiques et en diminuant l’impact carbone.

ces articles vont aussi vous intéresser :

Laissez un commentaire

En utilisant ce service, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de personnaliser votre navigation et d’améliorer les performances du site. Accepter Lire plus