Accueil Actus Qu’est-ce que l’agrivoltaïsme ? Décryptage

Qu’est-ce que l’agrivoltaïsme ? Décryptage

par La rédaction

L’agrivoltaïsme, qui s’est développé dans un premier temps en Asie dans des pays comme le Japon, la Corée du Sud ou encore le Vietnam, a récemment fait son arrivée en Europe et notamment en France. Aujourd’hui, cette nouvelle pratique est en plein essor avec des projets de plus en plus innovants, qui s’avèrent très prometteurs. Mais alors, de quoi s’agit-il exactement ? C’est ce que nous allons voir ici.

agrivoltaisme

Qu’est-ce que l’agrivoltaïsme ? 

L’agrivoltaïsme, un projet innovant et ambitieux

Comme son nom l’indique, l’agrivoltaïsme est un concept alliant l’agriculture à l’utilisation de panneaux photovoltaïques. Pour rappel, la technologie photovoltaïque permet de transformer l’énergie solaire en électricité. Ici, les panneaux solaires sont installés au-dessus des cultures agricoles afin de favoriser la production et protéger des aléas climatiques. La société Sun’Agri, pionnière du mouvement en France, explique que la production d’énergie solaire n’est que secondaire. Le principal objectif de l’agrivoltaïsme est de préserver les terres agricoles en se distinguant des grandes serres photovoltaïques que l’on connaissait jusqu’à présent. Ce projet est toutefois encore très récent puisque la première centrale agrivoltaïque en plein champ de Sun’Agri a été mise en place en 2018.

L’intérêt et les avantages de l’agrivoltaïsme 

L’installation de panneaux solaires au-dessus des cultures agricoles via le modèle agrivoltaïque offre de nombreux bénéfices. Le premier, comme introduit précédemment, est que cela permet l’adaptation de l’agriculture aux changements climatiques. Il s’agit en effet d’un outil de protection des cultures agricoles contre les températures extrêmes (gel et canicule) ou encore des intempéries comme la grêle qui peuvent avoir des conséquences désastreuses sur la production. Ce qui permet par conséquent l’amélioration des rendements agricoles, tout en utilisant la surface disponible au profit des énergies renouvelables via la production d’électricité photovoltaïque. Par ailleurs, l’agrivoltaïsme permet aussi de faire des économies d’eau via le principe de l’évapotranspiration qui a été souligné dans des cultures agricoles comme les vignes. 

Les risques et contraintes de l’agrivoltaïsme

La première chose que l’on peut dire, c’est que l’agrivoltaïsme est encore au stade d’expérimentation. Les performances réelles, notamment sur le long terme, ne peuvent donc pas être complètement garanties même si les premiers résultats sont encourageants.

De ce fait, la pratique de l’agrivoltaïsme fait inévitablement débat dans le secteur de l’agriculture. Certains craignent notamment que les rendements agricoles ne soient pas au rendez-vous et que ce système soit davantage profitable à la production d’énergie solaire. L’installation d’une centrale agrivoltaïque est en effet assez complexe et doit prendre en compte de nombreux aspects pour être efficace dont notamment la disposition des panneaux solaires, le type de terrain ou encore la fiabilité des dispositifs de sécurité. Enfin, l’aspect visuel des panneaux photovoltaïques au sein des cultures agricoles n’est pas du goût de tous et peut donc aussi être une contrainte supplémentaire.

L’agrivoltaïsme en France : où en est-on ? 

Une offre sur-mesure proposé par Sun’Agri

Le plus gros projet agrivoltaïque en France à l’heure actuelle est mené par le groupe Sun’Agri, déjà présent sur le secteur de l’énergie solaire photovoltaïque depuis une dizaine d’années. La technologie Sun’Agri s’appuie sur un mécanisme dynamique qui associe des panneaux solaires mobiles à un système de pilotage intelligent permettant de s’adapter aux cultures agricoles et aux besoins de l’agriculteur. Les panneaux solaires sont installés à quatre ou cinq mètres du sol pour laisser la place aux engins agricoles de circuler, et s’inclinent automatiquement pour un ombrage optimal selon l’exposition au soleil. Afin d’assurer les meilleurs résultats possibles et limiter les risques cités plus haut, Sun’Agri prend le soin de proposer un accompagnement personnalisé dans chacun de ses projets agrivoltaïques. Cela va de la conception du projet sur-mesure jusqu’à la maintenance technique des panneaux photovoltaïques à distance assurée par l’équipe Sun’Agri. 

Un secteur en plein développement

Pour que l’agrivoltaïsme puisse évoluer, il est nécessaire qu’il soit encadré et représenté par un organisme dédié. C’est dans ce but qu’a été créée l’association France Agrivoltaïsme à l’initiative des entreprises Sun’Agri et REM Tec, pionniers du secteur. En effet, “comme toute filière naissante, l’agrivoltaïsme doit se structurer pour permettre un développement pérenne et encourager les pratiques privilégiant l’amélioration et la résilience de l’agriculture” explique Antoine Nogier, président de France Agrivoltaïsme et fondateur de Sun’Agri. Des projets de certification et de labellisation sont notamment déjà en cours pour renforcer la confiance des professionnels du secteur agricole vis-à-vis de cette nouvelle technologie. Par ailleurs, l’Agence de la transition écologique (ADEME) travaille sur la définition de l’agrivoltaïsme et la réglementation qui y est associée.

Des projets agrivoltaïques soutenus par l’Etat 

Le soutien de l’agriculture et le développement de l’énergie renouvelable sont actuellement deux enjeux de taille à l’échelle nationale. C’est donc en toute logique que le ministère de la transition écologique encourage les projets innovants comme l’agrivoltaïsme. Plusieurs appels d’offres lancés par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) ont notamment permis de financer l’installation de panneaux solaires sur des surfaces agricoles pour la production d’électricité verte. Il s’agit donc d’un modèle économique dont profite le secteur de l’agrivoltaïsme, avec actuellement une centaine de projets désignés par la CRE. La société Sun’Agri utilise ce système d’appel d’offres pour développer son offre en collaboration avec les exploitants agricoles qui de leur côté peuvent bénéficier d’une installation photovoltaïque financée par l’État.

Vos questions sur l’agrivoltaïsme 

Comment fonctionne une installation agrivoltaïque ?

L’agivoltaïsme consiste à positionner des panneaux solaires au-dessus de cultures agricoles afin de combiner l’optimisation des récoltes à la production d’électricité photovoltaïque. Dans le cas de l’offre Sun’Agri, les panneaux s’orientent automatiquement en temps réel selon les besoins des plantes via un algorithme intelligent.

Agrivoltaïsme et serres photovoltaïques : quelle différence ?

L’agrivoltaïsme se distingue des serres photovoltaïques en faisant passer l’agriculture avant la production d’électricité. La disposition des panneaux solaires est faite de sorte à ne pas détériorer la qualité du terrain et à protéger au mieux les cultures des changements climatiques pour de meilleurs rendements agricoles .

Quelles sont les aides de l’Etat pour l’agrivoltaïsme ?

La CRE (Commission de régulation de l’énergie) effectue une fois par an un appel d’offres pour le financement des projets agrivoltaïques. Les exploitants agricoles peuvent donc se présenter par l’intermédiaire d’une entreprise spécialisée dans cette filière comme Sun’Agri.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Laissez un commentaire