Home Tout ce qu’il faut savoir avant d’installer des panneaux solaires photovoltaïques

Tout ce qu’il faut savoir avant d’installer des panneaux solaires photovoltaïques

par Jade

L’installation de panneaux solaires est une solution écologique pour produire de l’énergie propre et renouvelable. Découvrez ici comment bénéficier d’un projet photovoltaïque rentable.

Installation de panneaux solaires photovoltaïques en toiture

Ce qu’il faut savoir sur les panneaux solaires avant leur installation

Vous avez prochainement l’intention d’installer des panneaux solaires sur votre toit, mais vous avez encore besoin de vérifier quelques petits éléments pour être certain de votre choix ? C’est tout à fait compréhensible ! Investir dans des panneaux photovoltaïques est un acte qui n’est pas à prendre à la légère.

Alors, pour vous aider dans le développement de votre projet solaire, nous vous proposons un guide complet sur le déroulement d’une installation de panneaux solaires.

Pour commencer, revenons sur les bases du photovoltaïque !

Les types de panneaux solaires

Avant de se lancer dans un projet solaire, il est important de bien différencier les différents types de panneaux solaires :

  1. le panneau solaire photovoltaïque est composé de cellules photovoltaïques, qui, au contact de la lumière, transforment les rayons du soleil en électricité ;
  2. le panneau solaire thermique permet de produire de l’eau chaude sanitaire et/ou du chauffage grâce à un fluide caloporteur placé sous les panneaux. Il existe deux équipements solaires thermiques, à savoir le chauffe-eau solaire et le système solaire combiné ;
  3. le panneau solaire hybride, à air ou à eau, cumule technologie photovoltaïque à l’avant du panneau et thermique dans son dos pour alimenter un logement en électricité et en chauffage (système aérovoltaïque) ou en eau chaude sanitaire (système hydraulique).

Zoom sur le chauffe-eau solaire et le système solaire combiné

1. Un chauffe-eau solaire individuel (CESI) est un équipement composé d’un ballon de stockage et de capteurs solaires thermiques (sous forme de panneaux). Celui-ci permet d’assurer entre 50 et 80 % des besoins annuels en eau chaude sanitaire ;

2. un système solaire combiné (SSC) est une installation solaire thermique qui permet de produire à la fois le chauffage et l’eau chaude sanitaire d’une maison. Un SSC permet de couvrir entre 40 et 60 % des besoins en chauffage annuels d’un foyer. La composition d’un SSC est semblable à celle d’une installation de chauffage central et comprend un ballon de stockage et des capteurs solaires qui permettent d’alimenter les circuits de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Comment fonctionne un panneau solaire ?

Une installation photovoltaïque capte les rayons du soleil afin de les transformer en énergie électrique.

Les cellules photovoltaïques présentes au sein des panneaux solaires sont composées de silicium, un matériau semi-conducteur. Les photons (présents dans la lumière du soleil) frappent les cellules photovoltaïques, créant un phénomène particulier : les électrons se déplacent dans la cellule, produisant un courant électrique continu. Ce dernier est ensuite transformé en courant électrique alternatif grâce à un onduleur solaire (ou plusieurs micro-onduleurs).

Selon la quantité d’énergie distribuée par le soleil, votre production électrique sera plus ou moins élevée. D’autres facteurs d’installation influent également sur votre rendement énergétique. Nous reviendrons dessus dans la suite de l’article.

 Les panneaux solaires photovoltaïques réagissent à plusieurs types de rayonnement :

  • le rayonnement direct du soleil : celui qui atteint directement la surface de la Terre depuis le Soleil ;
  • le rayonnement diffus : c’est la lumière du Soleil reflétée par l’atmosphère ou qui a subi une dispersion à cause de la présence de nuages par exemple. Son rayonnement est plus fort les jours de mauvais temps ;
  • l’albédo : c’est la réflexion du Soleil sur le sol. C’est un rayonnement qui peut être important dans des zones proches de la mer ou des montagnes enneigées.

Le saviez-vous ?

Panneau solaire souple, tuile solaire, panneau solaire amorphe ou bifacial, kit Plug & Play pour appartement, le panneau solaire photovoltaïque peut s’adapter à tous types de projets.

Composition des panneaux solaires

Ce que l’on appelle les panneaux solaires est en réalité un système photovoltaïque composé de plusieurs éléments qui jouent tous un rôle bien précis. Voici la liste des différents éléments d’une installation solaire :

  • le module : assemblage des cellules photovoltaïques et d’un revêtement de protection (vitre en plexiglas ou verre trempé, traitée contre les UV et cadre en aluminium) ;
  • l’onduleur (ou micro-onduleur) : convertisseur d’énergie électrique qui transforme le courant continu, produit par les panneaux solaires, en courant alternatif, utilisable par le réseau et les appareils électriques ;
  • la passerelle de communication (optionnel) : logiciel de surveillance raccordé en Wi-Fi. La passerelle de communication permet de piloter votre installation solaire (équipée de micro-onduleurs) à distance. Elle permet de mesurer et contrôler en temps réel la production de votre kit panneau solaire ;
  • la batterie de stockage (optionnel) : la seule solution de stockage de l’électricité solaire disponible à l’heure actuelle pour les projets résidentiels. Il existe différents types de batteries qui peuvent être physiques ou virtuelles ;
  • la domotique (optionnel) : ce sont des dispositifs intelligents qui permettent une meilleure maîtrise de la consommation à travers des programmateurs de chauffage, des éclairages automatiques ou des programmateurs de lancement de vos appareils (machine à laver, lave-vaisselle, etc.) ;
  • la connectique et autres composants : câblage et coffret de protection, support de fixation en toiture.

Le saviez-vous ?

Les panneaux solaires photovoltaïques peuvent aussi bien convenir à un projet d’autoconsommation collective qu’à un projet professionnel (location de toiture de hangar par exemple) ou résidentiel.

Onduleur central ou micro-onduleur : que choisir ?

Un onduleur centralisé permet de brancher en série votre système photovoltaïque. L’ensemble des panneaux solaires de votre installation étant liés, l’apparition d’un masque solaire ou d’un défaut système sur l’un des panneaux, stoppe intégralement la production de votre installation.

Les onduleurs centralisés sont majoritairement recommandés pour des projets résidentiels en sites isolés ou pour de plus grands projets photovoltaïques (puissance de plus de 100 kWc). Un onduleur centralisé a une durée de vie moyenne estimée à 10 ans.

Un micro-onduleur permet d’individualiser l’ensemble des modules de votre installation photovoltaïque. Le nombre de micro-onduleurs nécessaires pour une installation est multiplié par le nombre de panneaux solaires dont elle est composée.

Les micro-onduleurs sont adaptés aux projets résidentiels et aux zones impactées par de nombreuses zones d’ombres. Avec une durée de vie moyenne de 25 ans, les micro-onduleurs vous accompagneront au cours de la majeure partie de votre projet solaire.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet photovoltaïque

Mon toit est-il adapté pour l’installation de panneaux solaires ?

Si vous décidez de poser des panneaux solaires sur le toit de votre maison, il est important de se pencher en amont sur quelques questions élémentaires et pratiques sur la configuration de votre toiture.

En effet, certaines conditions optimales existent, et il est bon de veiller à certains éléments de base que nous allons reprendre ici pour vous.

L’orientation de votre toit

Toutes les orientations de toiture ne se valent pas et certaines sont à proscrire ! Vous vous en doutez, en ce qui concerne la France, l’orientation nord n’est pas une orientation de toiture idéale si vous souhaitez poser des panneaux solaires.

Néanmoins, si on favorise intuitivement l’orientation sud, celle-ci n’est pas la seule qui vous permette d’installer des panneaux photovoltaïques. En effet, les orientations ouest, sud-ouest, sud-est ou est sont également intéressantes et vous permettent d’avoir une performance et un rendement satisfaisant.

L’inclinaison de votre toit

Linclinaison de votre toit est liée de fait à l’orientation de ce dernier ! On dit que l’inclinaison idéale pour installer des panneaux solaires est de 30°.

Toutefois, comme l’orientation de votre toit, différentes possibilités d’inclinaisons existent et ne sont pas à négliger lorsque vous avez le projet d’installer des panneaux photovoltaïques chez vous.

Le saviez-vous ?

La composition ainsi que l’inclinaison d’un panneau solaire permettent à ces derniers de s’entretenir seuls. Veillez à surveiller régulièrement leur aspect et à effectuer un nettoyage environ une fois par an.

Voici un tableau récapitulatif de l’estimation du rendement en fonction de l’inclinaison et de l’orientation de votre toiture :

Inclinaison Orientation ouest Orientation sud-ouest Orientation sud Orientation sud-est Orientation est
93 % 93 % 93 % 93 % 93 %
30° 90 % 96 % 100 % 96 % 90 %
45° 84 % 92 % 96 % 92 % 84 %
60° 78 % 88 % 91 % 88 % 78 %
90° 55 % 66 % 68 % 66 % 55 %
Rendement des panneaux solaires photovoltaïques selon l’orientation et l’inclinaison (en % de la puissance maximale)

La situation géographique de votre maison

On l’imagine sans grande difficulté, le sud de la France permet d’excellentes conditions de rendement pour vos panneaux solaires ! Oui, mais il n’y a pas que le sud !

En effet, nous avons la chance en France de bénéficier d’un ensoleillement globalement avantageux car nous nous situons en zone médiane tempérée.

La ville de Bourges a même lancé un cadastre solaire de son territoire pour identifier les zones à fort ensoleillement et ainsi développer l’usage du photovoltaïque. Plusieurs zones géographiques sont intéressantes.

Production annuelle en kWc par région en France

Par exemple, au 30 septembre 2022, on remarque notamment que la Bretagne bénéficie d’une puissance photovoltaïque installée de 415 MWc (soit 3 % du parc national). En comparaison, la Corse a une puissance photovoltaïque installée de 215 MWc.

Même si la production par Watt-crête est moindre en Bretagne qu’en Corse (entre 1 000 et 1 1 000 kWh/kWc pour la Bretagne et entre 1 200 et 1 400 kWh pour la Corse), cela n’a pas empêché les projets d’être rentables et de se développer davantage.

Vous pourriez donc avoir de belles surprises quant au niveau d’ensoleillement de votre région et la rentabilité d’une installation sur votre toiture !

Installation de panneaux solaires photovoltaïque en surimposition

6 étapes à suivre avant l’installation de ses panneaux solaires photovoltaïques

Vous semblez être convaincus par la pose de panneaux solaires car vous pensez que votre toit pourrait tout à fait accueillir une installation qui soit satisfaisante ! C’est un bon début !

Il est maintenant l’heure pour vous de demander un devis à un spécialiste ! Vers qui vous orienter ? Pour quel prix et quel résultat ?

Voici les éléments à prendre en compte avant d’installer des panneaux solaires chez vous.

Étape 1 : S’adresser à des spécialistes QualiPV

Avant de réaliser une demande de devis, un élément important auquel il faut faire attention est la certification des installateurs que l’on vous propose.

En effet, de nombreux installateurs existent sur le marché et il est parfois difficile de s’y retrouver ! La crise du photovoltaïque de 2010 avec le moratoire sur les projets solaires a mis en avant des installateurs peu scrupuleux et en réaction, différentes certifications ont vu le jour afin de récompenser les installateurs de qualité.

D’autre part, l’arrêté tarifaire du 6 octobre 2021 demande que l’installateur soit certifié dans le domaine du photovoltaïque. Voici les 4 certifications RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) acceptées :

  1. QualiPV Bâtiment : certification délivrée par l’organisme Qualit’EnR pour l’intégration au bâti (panneaux remplaçant les tuiles ou ardoises) ou la pose en surimposition. QualiPV module Bât doit obligatoirement être couplée avec le module Élec ;
  2. QualiPV Électricité : certification Qualit’EnR pour la partie électricité (toujours associée avec la qualification QualiPV Bât) ;
  3. Qualibat ;
  4. Qualifelec ;
  5. Qualisol : pour l’installation d’équipements solaires thermiques.

Votre installateur doit posséder au minimum l’une des certifications ci-dessus. Retrouvez dans le tableau les qualifications demandées selon la puissance de votre projet :

Organisme de certification 0 à 36 kW 36 à 250 kW Plus de 250 kW
Qualifelec Qualifelec SPV1 Qualifelec SPV2 Qualifelec SPV3
Qualibat Qualibat 5911 Qualibat 5911 Qualibat 5212
Qualit’ENR (Certification QualiPV) QualiPV 36 QualiPV 500 QualiPV 500
Qualit’ENR (Certification QualiPV Elec) QualiPV Elec x x

Outre le gage de qualité, ces certifications permettent de bénéficier d’aides mises en place par l’État comme les tarifs d’achats ou la prime à l’autoconsommation (selon l’arrêté du 9 mai 2017).

Vous avez donc tout intérêt à faire appel à une entreprise RGE spécialisée qui propose des installateurs certifiés pour éviter les mauvaises surprises et bénéficier d’aides et d’assurances (assurance décennale entre autres) pour votre installation solaire.

Surimposition ou pose intégrée au bâti ?

La pose de panneaux solaires photovoltaïques dite intégrée au bâti a aujourd’hui laissé sa place à la pose en surimposition. En effet, en prime de son coût plus élevé, une installation intégrée au bâti pose certains problèmes en termes d’étanchéité ou face aux risques d’incendie des modules.

Étape 2 : Multiplier les demandes de devis

Si le projet photovoltaïque vous intéresse, la première chose à faire est de demander un devis auprès d’un spécialiste afin qu’il puisse déjà évaluer la faisabilité d’un tel projet chez vous et vous proposer plusieurs options possibles.

Cette étape de contact avec un professionnel va également vous permettre d’avoir une idée des économies que vous pourriez réaliser et du coût de l’investissement requis. Enfin, vous pourrez poser toutes les questions que vous avez en tête sur la pose de panneaux photovoltaïques.

Plusieurs entreprises proposent des devis en ligne, au téléphone ou les deux ! Les devis sont gratuits, n’hésitez pas à vous rapprocher de ces entreprises et de demander plusieurs devis afin de pouvoir comparer les différentes estimations.

Pour faire votre choix, comparez les devis des installateurs selon :

  • la puissance proposée ;
  • le prix final ;
  • le prix de revient en €/Wc ;
  • les garanties incluses ;
  • le suivi des démarches administratives ;
  • les autres points différenciants (service de maintenance, etc.).

Enfin, renseignez-vous au maximum sur l’entreprise avec laquelle vous souhaitez collaborer en consultant quelques avis ou en demandant des photos d’anciennes réalisations pourainsi éviter les arnaques.

Quel est le prix d’une installation de panneaux solaires photovoltaïques ?

Région d’installation, matériel, puissance… plusieurs paramètres peuvent faire varier le montant de votre projet solaire. On estime qu’un projet solaire clé en main se situe entre 8 000 et 11 000 € pour une installation de 3 kWc, entre 11 000 et 16 000 € pour une installation de 6 kWc et entre 17 000 et 23 000 € pour une installation de 9 kWc.

Étape 3 : Réaliser ses propres estimations de production et de rentabilité

Lorsque vous allez demander votre devis, on vous posera plusieurs questions sur la configuration de votre toiture et votre situation géographique. Les éléments que nous avons énoncés plus haut.

Vous avez besoin de ces informations afin de pouvoir estimer votre production et la rentabilité de votre projet.

Si vous souhaitez calculer vous-même le rendement de vos panneaux solaires, nous vous proposons une méthode de calcul simple :

E = S * r * H * PR

Avec :

  • E = Énergie produite en Wh ;
  • S = Surface des Panneaux solaires ;
  • r = Rendement du module ;
  • H = Ensoleillement de la surface inclinée en kWh/m² ;
  • PR = Performance ratio.

Considérons une installation de 10 panneaux d’environ 300 Wc chacun pour une maison de 100 m² à Clermont-Ferrand. Les panneaux comptent 60 cellules et ont une dimension d’environ un mètre de largeur par 1,60 m de longueur (soit 1,60 m² par panneau et 16 m² au total).

Le système perd 20 % de l’énergie reçue par le panneau (principalement par le câblage – 10 % environ – par les effets de la température et de la réflexion de la lumière sur le plexiglas du panneau) et a donc un Performance Ratio égal à : 100 % – 20 % = 80 %.

L’énergie produite annuellement par cette installation de panneaux solaires serait égale à :

  • S = 16 m² ;
  • r = 19 % (rendement moyen des panneaux solaires monocristallin) ;
  • H = 1 520 kWh/m²/an (irradiation à Clermont-Ferrand) ;
  • PR = 80 %

Énergie produite annuellement (E) = 16 (m²) * 19 (%) * 1 520 (kWh/m²/an) * 80 (%) = 3 697 kWh/an

Vous pouvez estimer vous-même votre production pour vous faire une première idée sur la rentabilité de votre futur projet. Comparez ensuite ces données avec celles des devis que vous aurez demandés. C’est une manière d’être bien conscient des différents composants d’un devis et de ne pas vous faire avoir !

Estimer la rentabilité d’un projet solaire

Plusieurs simulateurs en ligne vous permettent de calculer la rentabilité de votre projet d’installation de panneaux solaires. Découvrez en moins de 2 minutes une estimation du dimensionnement de votre installation (taille, puissance, production annuelle d’électricité) ainsi qu’une estimation des résultats financiers (investissement initial, revenu total et nombres d’années avant retour sur investissement).

Étape 4 : Cibler ses besoins

De la même manière que vous avez estimé la production et la rentabilité de vos futurs panneaux solaires selon les caractéristiques de votre maison, il faut que vous estimiez vos besoins énergétiques.

En effet, en sachant à peu près quelle est votre consommation électrique et en ciblant vos habitudes de consommation, vous pourrez voir si la pose de panneaux solaires serait compatible avec vos besoins énergétiques et s’ils seraient adaptés à votre quotidien

En général, la composition de votre foyer et votre rythme de vie permettent d’obtenir facilement ces informations, mais vos relevés énergétiques sont aussi très importants.

Il est nécessaire de bien cibler vos besoins sous peine d’installer des panneaux d’une trop petite (ou trop grande) puissance.

Simuler mon installation

Besoin d’aide pour vous lancer dans votre projet solaire ? Nos experts du solaire sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet du lundi au vendredi de 9 h 00 à 19 h 30 au 09 71 07 07 40 (service et appel gratuits).

Étape 5 : Anticiper les démarches administratives

Un projet d’installation de panneaux solaires photovoltaïques demande de s’y prendre à l’avance. On estime qu’une installation de panneaux solaires se déroule en 3 à 6 mois en moyenne.

Pour ne pas à avoir de surprises, voici les démarches à suivre pour une installation de panneaux solaires sans encombres :

  1. réaliser une déclaration préalable des travaux auprès de votre mairie pour les projets d’installation en toiture (minimum 1,80 m) ;
  2. effectuer une demande de raccordement auprès d’Enedis (ou d’une Entreprise Locale de Distribution – ELD) ;
  3. au même moment, choisir entre les trois types de valorisation de votre électricité solaire, à savoir, l’autoconsommation totale, l’autoconsommation avec vente du surplus et la vente totale de l’électricité solaire. Signature du contrat d’achat avec EDF OA (ou autre ELD) en cas de vente de l’électricité solaire ;
  4. attestation de conformité électrique auprès du CONSUEL pour toute installation d’une puissance supérieure ou égale à 3 kWc ;
  5. CACSI (Convention d’AutoConsommation Sans Injection) avec Enedis si vous choisissez l’autoconsommation totale.

Le saviez-vous ?

Le délai de pose des panneaux solaires photovoltaïques est relativement rapide. Comptez une demi-journée à deux jours en fonction de la complexité du chantier.

Étape 6 : Lancer son projet solaire

Vous êtes aujourd’hui incollable sur les panneaux photovoltaïques et vous vous sentez prêts à passer le cap et à installer des panneaux solaires sur votre toiture ? C’est une excellente nouvelle !

N’hésitez pas à consulter nos différentes pages dédiées à l’énergie solaire ! Conseils pratiques, définitions et sujets sur l’actualité photovoltaïque, nous tentons de répondre à toutes vos interrogations ! Donnez-nous votre retour d’expérience et n’hésitez pas à nous partager vos questions !

FAQ : Vos questions sur l’installation panneau solaire

Quel est le prix d’une installation de panneaux solaires ?

Une installation de panneaux solaires photovoltaïques clé en main (comprend la prise en charge des démarches administrative, le matériel, la main d’œuvre et l’installation) est estimée :

  • entre 8 000 et 11 000 € pour une installation de 3 kWc ;
  • entre 11 000 et 16 000 € pour une installation de 6 kWc ;
  • entre 17 000 et 23 000 € pour une installation de 9 kWc.

Les panneaux solaires photovoltaïques sont également éligibles à certaines aides financières comme la prime à l’autoconsommation, aux tarifs d’achat ou encore une TVA à taux réduit (dans le respect de certaines conditions d’éligibilité).

Comment installer des panneaux solaires ?

Les panneaux solaires photovoltaïques peuvent être installés en toiture, sur un carport, une pergola ou directement au sol. Pour bénéficier d’un rendement maximum, il est important de respecter quelques règles lors de l’installation.

Pour produire un maximum d’énergie, les panneaux solaires photovoltaïques doivent être orientés au maximum vers le sud à un angle de 30°. De plus, il est indispensable d’éviter la présence de tout masque solaire sur la surface de vos panneaux solaires.

Est-il rentable d’installer des panneaux solaires ?

Une installation de panneaux solaires, thermique ou photovoltaïque, demande d’être étudiée en amont pour connaître le potentiel de votre projet. Ainsi, la réalisation d’une étude de faisabilité est indispensable pour bénéficier d’un projet rentable.

Plusieurs éléments feront varier la rentabilité de votre installation comme son prix, votre choix de valorisation de l’énergie solaire (autoconsommation totale ou partielle ou vente totale) ou encore l’ensoleillement de votre région.

N’hésitez pas à vous rapprocher de professionnels pour échanger sur la faisabilité de votre projet. Nos équipes d’experts du solaire vous accompagnent de A à Z dans la réalisation de votre projet. N’attendez plus pour les contacter au 09 71 07 07 40 (service et appel gratuits) du lundi au vendredi de 9 h 00 à 19 h 30 !

Quelle est la durée de vie des panneaux solaires photovoltaïques ?

La durée de vie des panneaux solaires photovoltaïques est d’environ 30 ans ! De plus, une installation de panneaux solaires est amortie entre 8 et 12 ans. Après l’atteinte du retour sur investissement, vous bénéficiez d’une énergie totalement gratuite !

Laissez un commentaire