Accueil Installation Incendies : quelles garanties pour vos panneaux photovoltaïques ?

Incendies : quelles garanties pour vos panneaux photovoltaïques ?

par Béatrice

Lorsque vous vous intéressez aux panneaux solaires, vous pensez économies d’énergie, développement durable, transition énergétique, mais vous devez également considérer les différents risques auxquels vous vous exposez. C’est bien beau de se lancer dans un projet solaire mais à quel prix si un accident arrivait ? On revient pour vous sur les risques d’incendies sur vos panneaux photovoltaïques, ainsi que sur les risques d’infiltrations. Enfin nous vous expliquerons pourquoi les garanties et assurances sont importantes !

Le risque d’incendie est-il important pour vos panneaux photovoltaïques ?

Les panneaux Scheuten : responsables de départs de feu

Plusieurs cas d’incendies de panneaux solaires ont été observés. C’est le cas notamment des panneaux Scheuten (une marque Hollandaise de panneaux solaires). En effet, ces panneaux contenaient des boîtiers Solexus, et ce sont ces boîtiers de jonction qui étaient défectueux, allant jusqu’à provoquer des incendies accidentels en chauffant, s’enflammant et en arrêtant la production d’énergie. Les boîtiers de jonction sont positionnés sous les panneaux solaires. On a constaté plusieurs départs de feu à cause de ces boîtiers en 2013. Depuis, la marque a disparu de France et a fait faillite. Il est intéressant de remarquer que bien que l’on dise beaucoup de mal (pas toujours à raison) des panneaux solaires chinois, ce sont des panneaux solaires hollandais qui ont pris feu !

Comment éviter un incendie sur vos panneaux photovoltaïques ?

Le cas Scheuten a montré que certains panneaux solaires pouvaient être défectueux et dangereux. Lorsque l’affaire est sortie cela a fait grand bruit et plusieurs normes de sécurité ont ainsi été renforcées en France afin d’éviter que ces cas ne se reproduisent. La société a ainsi disparu du marché français. Il est donc judicieux de demander à votre installateur solaire quel type de panneaux et boîtiers il utilise afin de faire vos recherches de votre côté sur la fiabilité du matériel utilisé. Vous pouvez également passer par des intermédiaires qui s’assureront de la qualité de vos futurs panneaux solaires. C’est le cas chez Hello Watt ! Nous vérifions le matériel et la santé financière des entreprises que nous vous recommandons. Cela permet d’éviter des mauvaises surprises !

Les normes en vigueur sur les panneaux photovoltaïques

Plusieurs normes pour les risques d’incendies des panneaux solaires protègent les particuliers et les professionnels qui ont des panneaux photovoltaïques. Ces normes concernent les panneaux photovoltaïques raccordés au réseau et sont spécifiques à la sécurité électrique. Elles permettent de vérifier la bonne qualité du matériel utilisé. On retrouve ainsi :

  • La norme NF C14-100 sur le raccordement au réseau
  • La norme NF C15-100 sur les canalisations et les câbles

Pour éviter toute déconvenue, il est important de s’assurer que le matériel utilisé pour vos panneaux photovoltaïques est de qualité. En effet, un panneau solaire est avant tout une installation électrique qui peut comporter des risques (comme la surchauffe par exemple). 

En parallèle de ces normes sur le contrôle renforcé du matériel des panneaux solaires, d’autres acteurs s’assurent de la bonne conformité des panneaux solaires. C’est le cas du Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité) qui vérifie la conformité électrique des installations et de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) – aussi appelée GMPV (Groupement Métiers du Photovoltaïque) qui fait passer des produits et des techniques en “liste verte”. Cela signifie que les produits ont été entièrement testés. Avec toutes ces précautions, on constate que les risques qu’un incendie se déclare sur une installation faite dans les règles (matériel aux normes, installation par un installateur certifié et expérimenté en présence des techniciens Enedis) sont extrêmement faibles.

Les fausses rumeurs sur les incendies des panneaux photovoltaïques

L’affaire des panneaux Scheuten a laissé place à de grandes rumeurs, notamment sur l’intervention des pompiers on pouvait (et on peut encore !) entendre ce genre de phrase :

“ Les pompiers n’interviennent pas sur les maisons avec panneaux solaires à cause du risque d’électrocution, ils laissent brûler la maison. ”

Cette rumeur est tout à fait fausse ! Les pompiers interviennent sur les maisons équipées de panneaux solaires, ils sont obligés ! D’autre part, des normes viennent compléter celles précédemment décrites. Le guide UTE C15-712-1 précise que des coupures doivent être possibles en cas d’intervention par les services de secours (les pompiers par exemple). Voici ce qui doit pouvoir être coupé :

  • L’alimentation de la consommation du bâtiment
  • Le circuit AC des onduleurs (la partie de l’installation en courant alternatif)
  • Le circuit DC (la partie de l’installation en courant continu)

Les pompiers devront évidemment adapter leurs interventions si la maison possède des panneaux solaires (par exemple limiter l’usage de l’eau et utiliser plutôt de la mousse isolante et porter une attention particulière sur le toit) mais ils interviendront obligatoirement

Les autres risques des panneaux photovoltaïques

Lorsque l’on parle de panneaux solaires, on entend souvent parler des incendies mais d’autres risques existent qu’il ne faut pas négliger ! C’est le cas des infiltrations. Nous allons vous expliquer pourquoi.

Les infiltrations et les panneaux photovoltaïques

Lorsque vous avez des panneaux solaires, vous pouvez avoir des impacts sur la toiture de votre maison. Parmi les impacts les plus graves on compte la perte de l’étanchéité et les infiltrations qui peuvent en découler. 

Le cas des panneaux photovoltaïques intégrés au bâti (IAB)

Ces risques sont plus élevés lorsque l’on pose des panneaux solaires en IAB (Intégré au bâti). Dans le passé, il existait de meilleurs tarifs d’achats pour les installations intégrées au bâti. L’IAB, c’est lorsque les panneaux solaires se substituent au toit. On remplace ainsi les tuiles ou les ardoises par des panneaux solaires directement. Ces panneaux solaires doivent assurer une étanchéité parfaite au toit. Faire le choix de l’intégration au bâti sous-entend une étude préalable et approfondie du bâtiment afin de voir si les perspectives d’étanchéité seront réalisables avec des panneaux solaires. Les panneaux solaires intégrés au bâti ont tendance par ailleurs à davantage chauffer ce qui peut entraîner des risques d’incendie dans certains cas. Ces panneaux solaires produisent moins également.

La mauvaise idée des panneaux photovoltaïques intégrés au bâti

Pendant un moment, les installations de panneaux solaires en intégré au bâti étaient nombreuses, cela parce que le Gouvernement français avait décidé de développer la filière solaire en proposant des tarifs d’achats plus intéressants avec l’intégration au bâti. Cela fut une erreur puisque beaucoup d’arnaques au solaire sont apparues dans le même temps. De mauvais installateurs ont posé des panneaux solaires sans avoir de compétence de couvreurs ce qui a causé des infiltrations. Ce fut donc un échec et l’on constate aujourd’hui que le Gouvernement a fait marche arrière et que la majorité des panneaux solaires sont installés en surimposition

Se prémunir des infiltrations avec les panneaux photovoltaïques surimposés

Les panneaux solaires installés en surimposition sont bien plus sûrs que les panneaux intégrés au bâti. En effet en plus des risques d’installation pour des panneaux en intégration au bâti, sur le long terme, des mouvements peuvent être observés sur un bâtiment qui pourraient rendre l’installation photovoltaïque fragile. Or les panneaux solaires sont des installations censées durer dans le temps. Lorsque votre maison subit un mouvement géologique cela pourrait causer de graves problèmes à votre habitation comme des fissures, des infiltrations etc. Il est donc souvent préférable d’opter pour les panneaux solaires en surimposition, c’est-à-dire installés au dessus de la toiture. 

Quelle protection pour vos panneaux photovoltaïques ?

Tout cela n’est pas très engageant mais attention pas de panique ! D’une part, lorsque vous posez des panneaux solaires sur votre toit il est très rare que vous soyez exposé à ce genre de risques si la pose de vos panneaux photovoltaïques a été réalisée convenablement. D’autre part, des assurances et garanties sont là pour vous protéger en cas d’incident.

La garantie biennale pour vos panneaux photovoltaïques

Lorsque vous posez des panneaux solaires sur votre toit, vous bénéficiez pendant deux ans d’une garantie biennale. Celle-ci vous permet d’être couvert pour tous les problèmes que peuvent rencontrer votre installation solaire. Parmi ceux-ci on compte entre autre :

  • Les défaillances du matériel
  • Les défaillances électriques
  • Les infiltrations 

Cela vous permet d’avoir l’intervention gratuite de votre installateur pendant les deux premières années de votre installation photovoltaïque. 

L’assurance décennale pour vos panneaux photovoltaïques

En plus de la garantie biennale, les panneaux solaires sont également couverts par une assurance décennale qui couvre les dommages qui :

  • Compromettent la solidité de l’ouvrage
  • Rendent impropre l’ouvrage à sa destination (infiltration d’eau, incendie)

Cette fois, ce n’est pas une assurance qui est rattachée à un installateur mais à une compagnie d’assurance. Cette assurance couvre ainsi les incendies. Par exemple, dans le cas des panneaux solaires défectueux Scheuten, les sinistrés ont été dédommagés par SMA BTP et Allianz. Néanmoins, les rumeurs sur la non prise en charge des panneaux solaires par les pompiers est montée aux oreilles de certains assureurs qui rechignent parfois à assurer des installations solaires. Ces derniers pensent également que toutes les installations solaires sont intégrées au bâti. 

On remarque que les incendies liés aux panneaux solaires sont des incidents très rares et qu’il est malheureux que des rumeurs et peurs existent vis à vis de la pose de panneaux solaires. Cela contribue à ternir l’image du photovoltaïque alors que si les installations sont posées dans les règles de l’art, vous n’avez pas à vous inquiétez. 

ces articles vont aussi vous intéresser :

Laissez un commentaire