Accueil Actus Cinq objets connectés qui fonctionnent à l’énergie solaire

Cinq objets connectés qui fonctionnent à l’énergie solaire

par Marie Jehanne

Comme vous l’aurez certainement remarqué, le marché des objets connectés devient de plus en plus gros au fur et à mesure des années. Toutefois, étant donné le contexte environnemental actuel, il est nécessaire de trouver des solutions plus économes en énergie pour faire fonctionner ces appareils. C’est pourquoi de nombreuses entreprises commencent à proposer des objets connectés innovants qui utilisent l’énergie solaire. Pour cela, ils sont pour la plupart équipés de panneaux photovoltaïques, permettant de capter les rayons du soleil et les transformer en électricité. Ces types d’appareils sont encore très rares de nos jours, mais nous en avons sélectionné quelques-uns pour vous donner une idée de ce dont ils sont capables.

objets connectés et énergie solaire

La station météo connectée 

Les stations météorologiques alimentées à l’énergie solaire sont récemment devenues populaires grâce à la praticité qu’elles offrent par rapport aux modèles classiques. Elles dépendent uniquement de la lumière naturelle du soleil pour leur fonctionnement, ce qui en plus d’être écologique, permet d’éviter d’avoir à remplacer les piles régulièrement. Ces stations météos connectées sont équipées de capteurs solaires qui puisent l’énergie du soleil et la convertissent en énergie électrique. Pour que l’appareil fonctionne de manière optimale, vous devrez toutefois le régler correctement de manière à ce qu’il reçoive une exposition maximale au soleil. Comme l’expliquent les fabricants, ces appareils peuvent fonctionner efficacement dans toutes les zones qui bénéficient de 4 à 6 heures d’exposition au soleil par jour. En outre, ces systèmes sont équipés d’une batterie interne rechargeable. Lorsque le panneau solaire alimente les capteurs pendant la journée, il charge également cette batterie pour garantir le bon fonctionnement de la station la nuit ou en cas d’ensoleillement insuffisant. 

domotique objet connecté chauffage solaire

Le capteur de température et d’humidité

Des capteurs peuvent vous permettre de réguler au mieux votre chauffage et d’améliorer la qualité d’air de votre intérieur. Sans pile et sans fil, ce petit capteur fonctionne de manière autonome grâce à une cellule photovoltaïque, ce qui lui permet de se recharger grâce à la lumière. Il mesure la température et l’humidité d’une pièce en temps réel, vous permettant ainsi d’augmenter ou de baisser le chauffage automatiquement grâce au scénario que vous aurez créé dans votre centrale domotique. L’humidité, la température et votre facture d’énergie sont désormais maitrisées !

La table d’extérieur Mobasol T

Introduite très récemment par l’entreprise Mobasolar, cette table de jardin connectée est une innovation technologique particulièrement intéressante. Le concept est simple : allier l’utile à l’agréable en se servant d’une table d’extérieur pour produire de l’énergie solaire. Pour cela, cette dernière est équipée d’un grand panneau photovoltaïque qui fait office de plateau. Ainsi, en plus d’être une table traditionnelle pour les repas et autres activités extérieures en été, la Mobasol T permet de produire de l’énergie renouvelable de manière autonome durant toute l’année. Son utilisation est également très simple puisqu’elle ne nécessite aucune installation électrique, il vous suffira de la brancher à une prise de courant. La table intègre deux ports USB permettant par exemple de recharger des smartphones, ainsi qu’une prise électrique classique pour brancher tout type d’appareil, qu’il soit dans votre maison ou à l’extérieur. En termes de performances, la Mobasol T produit environ 250 kWh/an, ce qui correspond à peu près à la consommation d’un réfrigérateur. Elle peut ainsi permettre à ses utilisateurs de faire de belles économies sur leurs factures d’électricité.

sac à dos solaire

Le sac à dos connecté

Depuis quelques années, de nouveaux modèles de sacs à dos on fait leur apparition sur le marché des appareils connectés. Leur particularité est qu’ils intègrent une batterie permettant de recharger votre smartphone et rester connecté où que vous alliez. Ainsi, certains fabricants comme l’entreprise Eceen ont eu l’ingénieuse idée de coupler cette fonction aux énergies renouvelables en plaçant un panneau solaire à l’arrière du sac. La batterie placée à l’intérieur peut alors puiser dans l’énergie stockée pour se recharger de manière autonome. Ce type de sac est surtout dédié aux randonneurs et se décline sous de nombreux modèles disponibles à la vente à des prix plus ou moins élevés selon les capacités proposées. En général, la puissance du panneau photovoltaïque se situe entre 5 et 7 watts avec un rendement de 22%. Ce qui permet un temps de recharge compris entre 4 et 12h selon le temps et l’intensité d’ensoleillement. 

La montre connectée 

Un nombre croissant de montres connectées utilisent des systèmes tels que les cellules solaires pour retarder l’épuisement de la batterie. Certaines sociétés telles que SunPartner proposent des films photovoltaïques qui s’intègrent aux appareils tels que les montres, téléphones portables et autres. Il peuvent ainsi s’alimenter entièrement ou partiellement grâce à la lumière du soleil. Les fabricants de montres comme Casio s’intéressent ainsi à de plus en plus à l’énergie solaire pour optimiser leurs produits. La plupart des montres connectées qui utilisent ce système aujourd’hui ne se servent de l’énergie solaire que pour rallonger l’autonomie de la batterie dans des situations particulières. Toutefois, il est fort probable que la technologie se développe davantage à l’avenir avec l’arrivée de montres connectées fonctionnant entièrement grâce aux énergies renouvelables.

Le lampadaire connecté ‘Flex”

Présenté par la start-up Lumi’in lors du CES (Consumer Electronics Show) 2019, ce lampadaire hybride nouvelle génération propose une alternative écologique aux systèmes d’éclairage urbains actuels. Avec son mini-panneau photovoltaïque intégré, il peut en effet stocker la lumière du soleil afin de la convertir en électricité une fois la nuit tombée. Si l’énergie solaire devient insuffisante, il peut également se rattacher au réseau électrique traditionnel afin d’être toujours opérationnel. C’est d’ailleurs ce côté hybride qui lui a valu le nom “Flex”. L’avantage est qu’il permet aussi de régler l’intensité de l’éclairage en fonction de la situation afin de limiter encore plus le gaspillage d’énergie. Par exemple, il pourra être configuré sur une luminosité plus ou moins forte selon la route ou le passage qu’il éclaire, d’où l’utilité de la domotique qui y est intégrée. Il s’agit donc d’un appareil vraiment intéressant pouvant permettre de faire un pas supplémentaire vers l’inévitable transition énergétique qui nous attend. Selon les spécialistes, le lampadaire Flex permettrait de faire jusqu’à 90% d’économies d’énergie par rapport à un lampadaire classique et d’éviter l’émission de 2.4 milliards de tonnes de CO2 en 10 ans s’il était implanté à l’échelle mondiale. 

On constate aujourd’hui que le marché des objets connectés prend une place de plus en plus grande et que les énergies renouvelables ne sont pas en reste ! L’énergie solaire est de plus en plus souvent utilisée pour faire fonctionner ces objets intelligents que ce soit pour les particuliers ou les collectivités. Pour simplifier l’accès au solaire, voici notre annuaire solaire qui permet de vous mettre en relations avec les installateurs proche de vous !

Et vous, vous seriez prêt à utiliser ces objets connectés solaires ? Donnez-nous votre avis en commentaire !

ces articles vont aussi vous intéresser :

Laissez un commentaire