Accueil Actus Tuile solaire Tesla : fonctionnement et prix

Tuile solaire Tesla : fonctionnement et prix

par Hugo

Que valent les tuiles solaires développées par l’entreprise californienne Tesla ? Voilà une question qui mérite d’être posée, puisque le solar roof conçu par la firme d’Elon Musk pourrait arriver en France en 2020. Connue pour construire des voitures électriques haut de gamme, Tesla se diversifie en misant sur l’énergie solaire. En effet, c’est en 2016 que l’entreprise a lancé le projet de commercialiser des tuiles solaires, afin de produire de l’électricité tout comme le font les fameux panneaux photovoltaïques. La différence : elles remplacent les tuiles traditionnelles sur le toit tout en évitant d’installer des panneaux solaires, parfois jugés disgracieux. Mais qu’en est-il du rendement des tuiles Tesla ? Quelles sont leurs particularités ? Peut-on se les procurer en France ? Faisons le point.

Tuile solaire Tesla

Comment fonctionne le solar roof de Tesla ?

Après avoir lancé les versions 1 et 2 du solar roof, Tesla a annoncé à l’automne 2019 une V3 comportant les améliorations mises en évidences lors des essais des versions précédentes. Il semblerait donc à en croire Elon Musk, que cette fois-ci le solar roof soit près pour le “grand jeu” pour reprendre ses mots. Mais au fait, comment fonctionnent les tuiles solaires Tesla ? Il s’agit ni plus ni moins de véritables tuiles qui ont pour vocation première de couvrir le toit d’une maison et d’en assurer l’étanchéité. L’intérêt est qu’elles contiennent des cellules photovoltaïques, capables de transformer l’énergie solaire en électricité. Grâce à une batterie, la Powerwall, l’installation conçue par Tesla doit permettre l’autonomie énergétique et fournir une “indépendance continuelle en cas de panne du réseau électrique générale” peut-on lire sur son site. Pour ce qui est de son fonctionnement et de ses caractéristiques techniques, il n’est pas aisé de donner plus d’informations à l’heure actuelle puisque Tesla reste évasif, et que, peu de solar roof ont déjà été installées. Pour ce qui est de l’installation justement, des interrogations subsistent : quels installateurs pourront poser des tuiles Tesla ? L’installation de tuile Tesla obéira-t-elle aux normes en vigueur en Europe ? Sera-t-il possible de vendre le surplus d’électricité produite et ne pas nécessairement se munir de la batterie Powerwall ? Il s’agit de questions auxquelles il n’existe pas encore de réponse.

Tuile Tesla : quels avantages ?

L’esthétique des tuiles Tesla

Il s’agit de l’argument de vente numéro 1. En effet, le solar roof Tesla se positionne comme une alternative aux panneaux solaires, dont l’esthétique laisse certains dubitatifs. Les tuiles Tesla sont disponibles en plusieurs coloris et textures afin de s’adapter au paysage architecturale des zones où elles peuvent être installés. Néanmoins, en France, un seul colori semble être commercialisé à l’heure actuelle. Enfin, la V3 du solar roof serait encore plus esthétique que les versions précédentes, puisque des améliorations auraient été apportées à l’harmonie entre les tuiles solaires et les autres équipements qui ornent le toit d’une maison : aération, puits de lumière etc.

Tuile Tesla : une résistance éprouvée

Un autre atout sur lequel Tesla communique régulièrement est la résistance des tuiles solaires. Des tests de qualité réalisés dans les laboratoires Tesla montrent une plus grande résistance des tuiles solaires face aux grêlons en comparaison avec des tuiles en ardoise ou en terre cuite traditionnelles. Le solar roof résiste ainsi à des grêlons pouvant aller jusqu’à 4,4 cm de diamètre. Tesla vante également la résistance de ses tuiles aux rafales de vent dépassant les 200 km/h ainsi qu’aux incendies. Côté durée de vie, les tuiles Tesla et leur rendement sont garantis pendant 25 ans, soit un peu plus que la plupart des panneaux solaires du marché.

La batterie Powerwall 

En passant au solaire photovoltaïque avec le solar roof, Tesla vous promet l’autoconsommation. En effet, grâce à sa batterie Powerwall, vous pouvez stocker l’énergie produite par votre toit afin de l’utiliser lorsque le soleil ne brille plus. Un moyen d’optimiser son autoconsommation et de s’émanciper du réseau électrique. La batterie lithium-ion Powerwall bénéficie d’une capacité de stockage très intéressante de 13,5 kWh et d’une garantie de 10 ans. Il faut néanmoins nuancer le propos : la batterie Powerwall de Tesla n’est pas une solution miracle. Premièrement, elle fera grimper le montant de votre investissement : une Powerwall coûte 8 240 €. Deuxièmement, selon la localisation de votre logement, la production d’électricité par les tuiles solaires ne suffira peut-être pas à couvrir vos besoins. Investir dans une batterie n’est donc pas forcément une bonne idée du point de vue de la rentabilité de votre installation. 

Solar roof Tesla

Tuile Tesla : les inconvénients

Tuiles solaires Tesla : des interrogations qui subsistent

En effet, comme nous en parlions plus haut, depuis le lancement du projet solar roof en 2016, des questionnements persistent quant à son déploiement sur le territoire Français et Européen. Quels installateurs pourront poser le toit solaire de Tesla ? Les normes techniques des tuiles solaires correspondront-elles aux standards nécessaires pour pouvoir bénéficier des aides de l’État ? Les ménages pourront-ils choisir le type d’installation (autoconsommation partielle, totale ou revente totale) ? Et enfin, le design des tuiles correspondra-t-il au paysage urbain et architecturale des bâtiments ? Pour l’instant, ces questions restent en suspens pour le grand public, ce qui retarde un peu plus le déploiement des tuiles Tesla en Europe.

Tuile Tesla : prix au m2 et prix de l’installation

Les tuiles solaires Tesla ont été annoncées à un prix de 208 € / m2. À titre de comparaison on estime généralement que les panneaux solaires coûtent entre 200 et 300 € / m2. Néanmoins, il faut également inclure le prix de la batterie Powerwall, de 8 240 €, qui peut doubler ou tripler si l’installation nécessite une plus grande capacité de stockage. Enfin, la surface d’un toit est beaucoup plus grande que la surface couverte par des panneaux solaires. On peut donc raisonnablement arriver à la conclusion que le solar roof n’est pas adapté à tous les budgets, même si il s’avère que l’entreprise californienne a développé la troisième version des tuiles solaires dans le but de minimiser les coûts d’installation. Un prix estimatif de 30 000 € pour un toit de 200 m2 est ainsi récemment apparu, soit légèrement moins que l’installation d’une toiture classique. C’est en effet là que réside la subtilité. Elon Musk lui-même a concédé que le solar roof était un investissement rentable pour une maison neuve, mais que ce dernier n’était pas intéressant si il s’agissait de l’installer sur une maison déjà construite. On en saura sans doute plus dans les prochains mois, lorsque l’arrivée du solar roof sur le sol Français se concrétisera. Affaire à suivre.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les tuiles solaires ou sur le photovoltaïques, n’hésitez pas à contacter nos experts solaires au 09 71 07 07 40 du lundi au vendredi de 10h à 18h (appel non surtaxé). Ils répondront à toutes vos interrogations et vous accompagnerons dans votre projet photovoltaïque. Et tout ça gratuitement ! Alors qu’attendez-vous ?

ces articles vont aussi vous intéresser :

Laissez un commentaire