Accueil Rendement Durée de vie moyenne d’un panneau solaire

Durée de vie moyenne d’un panneau solaire

par Hugo

Investir dans une installation solaire est aujourd’hui rentable. En plus de participer à la transition énergétique en favorisant les énergies renouvelables, cela permet de réduire considérablement sa facture d’électricité. Après avoir rentabilisé son investissement, il est ainsi possible de profiter d’une électricité gratuite pendant de nombreuses années, grâce à la bonne durée de vie des panneaux solaires. Cependant, toutes les installations ne présentent pas la même longévité ni le même rendement. Voyons tout ce que vous devez savoir sur la durée de vie d’une installation solaire.

Nettoyage panneaux solaires

Durée de vie d’une installation solaire : de quoi parle-t-on ?

La durée de vie d’un système photovoltaïque désigne la durée pendant laquelle celui-ci reste fonctionnel et peut produire de l’électricité. De ce fait, pour estimer la durée de vie d’une installation, il faut prendre en compte la durée de vie de chacun de ses composants, les deux principaux étant les panneaux solaires et l’onduleur.

La durée de vie des panneaux solaires

Comme pour tout matériau, les panneaux solaires photovoltaïques s’usent avec le temps. Dès les débuts, leur rendement commence à décroître du fait notamment de l’opacification et de la dégradation du verre de surface. Chaque année, un panneau solaire perd ainsi entre 0,5 et 1 % d’efficacité. Si les modules n’ont subi aucune dégradation due à un événement météorologique (grêle, tempête…), ils peuvent donc produire de l’électricité pendant de nombreuses années, avec une production qui diminuera au fil du temps. On estime aujourd’hui qu’un panneau solaire bien posé et bien entretenu pourra fonctionner pendant près de 40 ans ! Une longévité qui n’a cessé de progresser sur les dernières années comme le montre l’allongement des garanties proposées par les fabricants, passant d’une dizaine d’années à 25 ans aujourd’hui. Les panneaux solaires thermiques, eux, possèdent une durée de vie moins importante. Il faut compter une vingtaine d’années avant de devoir changer d’équipement.

La durée de vie de l’onduleur

L’onduleur ou les micro-onduleurs jouent un rôle prépondérant dans une installation solaire. Ils permettent de transformer le courant continu produit par les panneaux en courant alternatif. La plupart de nos équipements électriques fonctionnent en effet grâce à du courant alternatif. La durée de vie de l’onduleur est donc à prendre en compte lorsque l’on souhaite juger la durée de vie d’un système solaire photovoltaïque dans son ensemble. La durée de vie d’un onduleur oscille autour de 10 ans. Les micro-onduleurs, eux, présentent une durée de vie supérieure, de l’ordre de 20 ans. Vous l’aurez compris, le remplacement de l’onduleur est donc une étape indispensable pour continuer de profiter de son installation solaire pendant de nombreuses années. Comptez entre 1 000 et 2 000 euros pour remplacer l’onduleur d’une installation standard de 3 kWc.

La durée de vie d’une batterie de stockage

Bien que les batteries de stockage ne concernent qu’une minorité de dispositifs photovoltaïques, un certain nombre de ménages en autoconsommation choisissent de stocker le surplus d’énergie grâce à une batterie plutôt que de se raccorder au réseau. La durée de vie d’une batterie s’exprime le plus souvent selon le nombre de cycles de charge / décharge qu’elle peut supporter. Les meilleures batteries lithium-ion peuvent assurer entre 3 000 et 6 000 cycles de charge, ce qui représente une durée de vie pouvant aller jusqu’à 16 ans dans les meilleurs cas.

Les garanties d’une installation solaire

On confond souvent la durée de vie avec la garantie. Or cette dernière est bien souvent inférieure à la durée de vie réelle des matériaux. Pour les installations photovoltaïques et en particulier les panneaux solaires, il existe deux types de garanties. 

La garantie produit

Les fabricants proposent tout d’abord un garantie dite “produit” qui concerne le fonctionnement des panneaux solaires. Elle couvre les panneaux solaires contre tout dysfonctionnement qui ne serait pas dû à un événement extérieur (défaut d’installation, intempérie). Elle concerne donc les défauts de fabrication. La plupart des garanties produits portant sur les panneaux solaires oscillent autour de 20 ans. Les meilleurs panneaux solaires présentent des garanties de 25 ans. Bien entendu, plus un module comporte une bonne garantie, plus le prix est élevé. Ainsi, au moindre dysfonctionnement, le fabricant peut assurer le remplacement des modules défectueux. 

Les onduleurs comportent également une garantie produit. Celle-ci est bien moins importante que celle portant sur les panneaux solaires. Elle est généralement de 5 à 10 ans et peut aller jusqu’à 20 ans pour des micro-onduleurs. Dans le cas d’un onduleur central, il est possible d’acheter une extension de garantie auprès du fabricant pour quelques centaines d’euros. Après 10 ans de fonctionnement, si celui-ci tombe en panne vous pourrez ainsi bénéficier d’un onduleur neuf. 

La garantie de rendement

L’autre garantie portant sur les installations solaires est la garantie de rendement. Celle-ci s’applique plus spécifiquement aux panneaux solaires. Elle assure aux modules un certain niveau de rendement pendant une période donnée en prenant en compte les pertes d’efficacité inhérentes à toutes installations. En règle générale, après 25 ans, un panneau solaire a perdu entre 10 et 20 % de ses capacités. Toutefois, comme nous l’avons vu plus haut, la durée de vie du module excède les 25 ans. Celui-ci peut encore fonctionner un bon nombre d’années, même si son efficacité décroît au fil du temps.

Les garanties de l’installateur

La durée de vie du système est également garantie par l’installateur contre certains types de dommages. Avant de faire poser une installation photovoltaïque, assurez-vous que l’artisan auquel vous faites appel possède les garanties suivantes : 

  • la garantie de parfait achèvement qui assure le producteur d’énergie contre les défauts de conformité et les dysfonctionnements sur une période de 1 ans après la pose ;
  • la garantie de bon fonctionnement ou garantie biennale couvre le système durant ses deux premières années contre les défauts d’installation ;
  • la garantie décennale couvre la maison contre les dommages que pourrait causer l’installation pendant les 10 premières années de fonctionnement. Elle concerne les infiltrations, les incendies et les atteintes à l’intégrité du bâtiment causées par l’installation ;
  • la responsabilité civile de l’installateur qui assure les dommages corporels, matériels ou immatériels causés par l’installation à un tiers. 

Durée de vie des panneaux solaires

Quels sont les risques de panne ?

La durée de vie d’une installation solaire peut être affectée par différents types de pannes. Les pannes les moins problématiques font baisser le rendement de l’installation alors que les pannes les plus sérieuses peuvent mettre le système hors d’état de fonctionner.

Les pannes liées à l’onduleur 

L’onduleur est un composant essentiel de l’installation qui se trouve bien souvent à l’origine des pannes. Dans le cas d’une défaillance d’un onduleur string, qui gère l’ensemble de l’installation, l’installation s’arrête de fonctionner. Au contraire, en cas de panne d’un des micro-onduleurs, toutes l’installation n’est pas affectée, on constate simplement une baisse de rendement. Les pannes liées à l’onduleur ou aux micro onduleurs peuvent comporter des causes multiples :

  • les canicules ou l’humidité ;
  • une surtension sur le réseau ;
  • les rongeurs qui peuvent s’attaquer aux câbles.

Les pannes liées aux panneaux solaires

Outre les pannes liées à l’onduleur, on peut bien entendu mentionner celles liées directement aux panneaux solaires. Puisqu’ils sont exposés à l’environnement extérieur, les panneaux solaires peuvent facilement se dégrader et faire baisser le rendement de l’installation. En tout premier lieu, la saleté (végétaux, terre, poussière, déjection d’oiseaux) qui se dépose au fil du temps à la surface du panneau peut porter atteinte à la production électrique. Un nettoyage réalisé avec du matériel adapté permet de redonner facilement tout leur éclat aux modules. En second lieu, la surface des panneaux peut être endommagée par des intempéries (grêle, orage, vent, végétaux). Une fissure du verre par exemple, engendre des baisses de rendement liées notamment aux infiltrations que cela entraîne. 

Comment améliorer la durée de vie d’une installation solaire ?

Il n’existe aucune solution miracle pour améliorer la durée de vie de son installation. Lors de la conception, les panneaux solaires sont soumis à des tests de robustesse fiables qui permettent d’assurer une longévité s’approchant des 40 ans. Toutefois, il est possible d’optimiser les rendements de l’installation. Pour cela, certaines opérations d’entretien et des contrôles réguliers sont nécessaires. 

Entretenir les panneaux solaires

L’entretien des panneaux solaires consiste essentiellement à retirer la couche de saleté qui s’accumule à la surface. Pour cela, il suffit de se munir d’un balai télescopique. Les modèles les plus efficaces sont équipés d’un distributeur de savon, pouvant être relié à une arrivée d’eau. Dans le cas où l’installation est régulièrement salie par les déjections d’oiseaux ou qu’elle se situe à proximité d’arbres résineux, le nettoyage de modules devra être effectué régulièrement – une fois par an environ. A noter que de panneaux solaires pas entretenus peuvent nuire à la rentabilité d’une installation. A long terme, des panneaux solaires sales et / ou dégradés peuvent faire baisser la production de quelques pourcents.

L’entretien de l’onduleur 

L’onduleur peut également faire l’objet d’un entretien pour limiter ses baisse de rendement, qui peuvent être conséquentes en fin de vie. Pour cela, il faut dépoussiérer régulièrement l’endroit où ce dernier est stocké. La poussière peut en effet s’infiltrer facilement à l’intérieur de l’onduleur à travers les aérations et porter atteinte à ses performances. Un coup d’aspirateur dans le local et au niveau des ventilations de l’onduleur est suffisant.  

Contrôler les performances de l’installation 

Pour s’assurer du bon fonctionnement de l’installation photovoltaïque et prévenir les baisses de rendement, un contrôle régulier des performances et de l’aspect des différents composants peut être réalisé. Pour ce faire, vous pouvez consulter vos factures d’électricité afin de repérer les éventuelles variations de consommation. Vous pouvez également surveiller la production grâce à des outils de suivi – box de monitoring, assistant connecté. Si vous faites le constat que le rendement de vos panneaux solaires a chuté, n’hésitez pas à contacter l’installateur solaire qui a réalisé la pose. Ce dernier pourra effectuer un diagnostic et entreprendre d’ éventuels travaux de maintenance.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Laissez un commentaire