Accueil Actus 12 astuces pour une maison écologique

12 astuces pour une maison écologique

par Tristan

Ces derniers mois, les confinements nous ont permis de renouer avec le foyer, mais aussi avec certains plaisirs comme la cuisine ou le jardinage. Alors, pourquoi ne pas devenir plus écolo au quotidien et passer à la maison écologique ? À la fois saine et économique, la maison écolo a beaucoup d’avantages considérables. Il faut bien sûr investir au départ plus que pour une maison classique, mais cela vaut le coup sur le long terme. Cependant, vous ne savez pas par où commencer ? On vous donne quelques astuces incontournables. 

panneaux solaires toit

Installer des panneaux solaires 

Votre maison est bien située pour capter l’énergie du soleil ? Alors sautez le pas et installez des panneaux solaires sur le toit. Par exemple, si vous vous sentez capable d’installer vous-même vos panneaux solaires, vous pouvez vous procurer un kit solaire. Il s’agit d’une installation déjà préparée et qu’il ne reste plus qu’à mettre en place sur le toit ou dans le jardin. Le kit solaire est très utile dans des lieux où l’accès à l’électricité est limité. Il existe aussi des carports photovoltaïques, des abris solaires pour voitures. En captant l’énergie du soleil, il est possible de recharger directement sa voiture électrique avec de l’énergie propre.  Alors, prêt à passer à l’énergie solaire chez vous ? 

Penser à d’autres types d’énergie propres 

Après être passé aux panneaux solaires, vous voulez poursuivre dans la voie des énergies propres ? Si la situation géographique vous le permet, optez pour de l’éolienne individuelle par exemple. Une autre alternative, le puits canadien. C’est un système qui exploite la différence des températures entre l’air et le sol pour alimenter la maison en air froid ou chaud selon la saison. Le tout grâce à un système de tuyaux installé en profondeur. Si vous ne pouvez pas produire votre propre énergie, essayez de changer de fournisseur d’électricité. En effet, aujourd’hui la majorité de notre électricité (plus de 70%) est produite par le nucléaire. Ce qui signifie que l’objectif de 40% d’électricité d’origine renouvelable d’ici 2030 est encore loin d’arriver. Mais il y a des solutions ! Certains fournisseurs proposent des contrats d’électricité uniquement issus des énergies renouvelables.

Penser à l’isolation 

Avant toute chose, l’isolation reste l’un des points les plus importants pour passer à une maison plus écologique. En effet, pour économiser l’énergie le plus possible, il est essentiel d’avoir un bon voire très bon isolant. En particulier, le grenier est un des endroits de la maison à isoler en priorité. En effet, la chaleur monte et les toits absorbent particulièrement la chaleur reçue du soleil. Le grenier est donc plus chaud en été que les autres pièces. Si votre grenier est bien isolé, l’air frais ne sortira pas vers l’extérieur. De même en hiver, l’air chaud s’échappe si l’isolation n’est pas suffisante. Par exemple, l’ouate de cellulose a un très bon rapport qualité prix. Les fibres de laine ou de bois sont aussi de bons isolants. Renseignez-vous auprès de professionnels pour savoir quel isolant serait le plus adapté à votre maison. 

Réduire sa consommation d’eau 

Avant tout chose, vous devez absolument investir dans un récupérateur d’eau de pluie. Cela vous sera très utile pour arroser vos plantes sans avoir à puiser directement dans l’eau potable. L’eau que vous récupérez peut s’avérer particulièrement utile en particulier lorsque des périodes de chaleurs ou de sécheresses arrivent. 

Deuxième point, réduire sa consommation d’eau quotidienne est essentiel. L’eau potable ne coule pas de source, il y en a très peau sur Terre puisque 97,5% de l’eau de la planète est salée. Pour que l’eau nous arrive potable, elle a subit de nombreux traitements qui nécessitent beaucoup d’énergie. Alors économisez-la au maximum. Par exemple, vous pouvez installer un mousseur sur les robinets. Il s’agit d’une sorte de bague qui permet d’économiser jusqu’à 50% d’eau tout en conservant le même débit. Vous pouvez aussi récupérer l’eau de cuisson (pâtes, riz, etc.) pour arroser les plantes. Attention à ce qu’il n’y ait pas d’huile ou de sel dedans, ça ne plairait pas aux plantes. Bien sûr, essayez de ne pas prendre de bain et privilégiez les douches, au maximum une fois par jour, et ne laissez pas couler l’eau dans la douche pendant que vous utilisez votre savon. Vous pouvez enfin mettre un sceau dans la douche pour récupérer l’eau perdue en attendant la bonne température. 

Sceller les espaces autour des portes et fenêtres

Si vous avez une maison plutôt moderne, cette astuce ne vous concernera certainement pas. En général, les maisons anciennes ont tendance à avoir des espaces autour des portes et des fenêtres. Cela permet à l’air extérieur d’entrer facilement ou à l’inverse de laisser s’échapper la chaleur intérieure. Pas forcément terrible pour économiser de l’énergie. En plus, votre facture peut rapidement vous le faire remarquer. Vous pouvez acheter ce qu’on appelle des coupes-froid pour éviter ce genre de problèmes. Très faciles à installer, ils vous éviteront certaines situations désagréables. Vous faites d’une pierre deux coups puisque vous économisez de l’argent et votre maison est plus écologique. 

Marteau tourne vis et outils pour réparer des objets dans une maison écologique

Choisir une décoration éthique 

Maintenant, vous commencez à avoir plusieurs idées pour rendre votre maison écoresponsable. Encore quelques petits détails à régler toutefois, et en particulier la décoration. Bien sûr, on ne va pas vous demander de remplacer toute votre déco actuelle par de la déco écologique. C’est plutôt lors de vos prochains achats que vous pourrez être plus vigilant. Par exemple, les coussins, plaids et cadres peuvent être facilement trouvés chez des artisans ou fabricants français et locaux. L’objectif étant de ne pas prioriser les produits fabriqués à l’autre bout du monde. Optez par exemple pour des bougies naturelles et non à la paraffine, des lampes issues du recyclage ou encore des coussins en coton bio ou upcyclé (réutilisé). 

Réparer plutôt que jeter 

Lorsqu’un appareil électronique ou électroménager vous lâche, celui-ci se retrouve généralement à la poubelle. Sauf que ce n’est pas forcément là qu’il devrait d’abord se rendre ! On vous le conçoit, notre mode de consommation est aujourd’hui centré 

sur ce qu’on appelle l’obsolescence programmée. C’est-à-dire que chaque produit est pensé pour durer un certain temps avant de devoir être racheté. C’est donc très difficile à admettre mais c’est très compliqué de trouver un produit qui dure. Bien sûr, il existe des solutions. En premier lieu, si vous avez une âme de bricoleur.se, vous pouvez toujours essayer de réparer le produit par vous-même. Sinon, vous avez la possibilité de vous rendre dans des ateliers collaboratifs où la réparation peut se faire facilement. 

Composter ses déchets 

Saviez-vous que 50% des déchets de la maison sont des déchets alimentaires ? Épluchures, coquilles d’œufs, petits os, noyaux, beaucoup finissent à la poubelle.

Alors pour qu’ils puissent être utiles, compostez-les dès que possible. Si vous avez la possibilité, installez un bac à compost dans votre maison. Ainsi, le compost servira d’engrais pour votre jardin ! Même s’il s’agit d’un certain investissement au départ, vous serez ravi de réduire vos déchets considérablement. Pour éviter d’attirer certains ravageurs, assurez-vous d’en avoir un avec un couvercle qui s’ajuste correctement. 

Faire la vaisselle écologiquement 

Après le nettoyage écologique, c’est au tour de la vaisselle. Pour éviter d’utiliser des éponges synthétiques, préférez une éponge écologique lavable. Les éponges classiques ont tendance à se décomposer facilement et des morceaux de plastique se retrouvent dans les eaux de rinçage. En plus, ces éponges peuvent être le lieu de prolifération de bactéries. À l’inverse, grâce à l’éponge réutilisable, vous n’aurez plus à changer d’éponges toutes les 3 semaines. Le lavage est efficace et permet d’éliminer les bactéries. Pour accompagner l’éponge, n’hésitez pas à passer au solide vaisselle. C’est un produit vaisselle classique mais en version solide. Vous évitez ainsi certains produits controversés des liquides vaisselle qui peuvent agresser la peau. En plus, le format solide vous permet de réduire votre consommation de plastique. 

éponge et savon pour une vaisselle écologique

Passer au ménage écoresponsable 

Nettoyer la maison rime souvent avec salir la planète. Oui, les deux ne font pas la paire. Surtout avec des produits comme la javel. En général, les ménages utilisent un produit nettoyant par usage : lave vitre, nettoyant pour le sol, les toilettes, etc. Sauf qu’en réalité, il ne faut que très peu d’éléments pour nettoyer sa maison sans abîmer la planète. En plus d’être un danger pour la planète, les produits classiques le sont aussi pour la santé. Entre les dérivés issus de la pétrochimie ou encore les allergènes, il est difficile de savoir ce qui est vraiment essentiel dans la composition. 

Entre autres, on vous conseille d’utiliser du vinaigre blanc dont on ne vante plus les mérites. Pour désinfecter, détartrer une bouilloire ou une cafetière, désodoriser, désencrasser une machine à laver ou un lave-vaisselle, il est indispensable et deviendra votre allié au quotidien. Vous pouvez le compléter avec du bicarbonate de soude. C’est un abrasif léger particulièrement efficace pour nettoyer, adoucir et retirer les mauvaises odeurs. Pour enlever les odeurs du frigo, entretenir les canalisations ou encore nettoyer le four, il vous accompagnera partout.

Réduire ses déchets et changer sa consommation 

On ne va pas vous le cacher, nous produisons chaque jour bien trop de déchets. Pour éviter cela le plus possible, il faut avant tout commencer par changer sa manière de consommer. Étape par étape, commencez par la cuisine puis la salle de bain par exemple. 

Une première astuce très simple à mettre en place, évitez l’eau en bouteille et privilégiez l’eau du robinet. Elle est tout aussi bonne voire meilleure pour la santé, et si le goût de chlore vous dérange, vous n’avez qu’à y ajouter un bâtonnet de charbon filtrant ou à la mettre au réfrigérateur 30 minutes. Un excellent moyen de baisser drastiquement sa consommation de plastique. 

Ensuite, vous pouvez vous attaquer à des alternatives aux produits du quotidien. Vous pouvez trouver tout ce dont vous avez besoin chez The Trust Society, une plateforme e-commerce qui propose des produits du quotidien fabriqués par différentes marques françaises toutes engagées pour la planète. On vous donne quelques exemples des produits qu’ils proposent. 

Pour éviter d’utiliser du film alimentaire ou du papier aluminium à usage unique, vous pouvez utiliser un Bee Wrap. C’est une alternative écologique en tissu et cire d’abeille réutilisable aux emballages classiques. Pour varier, il existe aussi des charlottes en tissu qui s’adaptent aux bols ou aux récipients. 

Pour supprimer les bouteilles de shampoing dans la salle de bain, vous pouvez vous orienter vers le shampoing solide avec des ingrédients d’origine naturelle. Vous réduisez considérablement vos déchets et faites des économies puisqu’un shampoing solide dure 2 à 3 fois plus longtemps. 

Consommer local et en vrac 

L’alimentation est un des points les plus importants et à ne surtout pas négliger dans le passage à une maison écologique. Comme les déchets s’accumulent vite et en particulier les emballages, il faut veiller à éviter tout ce qui n’est pas « utile », comme le plastique à usage unique. Préférez donc l’achat en vrac, en particulier pour les féculents comme les pâtes ou le riz. De même, choisissez des fruits et légumes de saison en vous renseignant auprès de vos producteurs locaux. N’hésitez pas à vous rendre au marché le dimanche, c’est convivial et vous ne trouverez que des aliments frais et locaux. Le local est essentiel puisqu’il évite les longs trajets et le passage par des intermédiaires. Vous permettez en plus de faire

fonctionner l’économie locale. Petit bonus à ceux qui ne consomment pas de viande trop régulièrement. 

Conclusion 

Vous savez maintenant comment démarrer correctement une démarche écologique au sein de votre maison. Que ce soit pour de la construction ou de la rénovation, il y a toujours de quoi faire pour adopter un mode de vie plus éthique et durable. Un excellent moyen de se sentir mieux sur le long terme.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Laissez un commentaire