Accueil Actus Le solaire peut-il alimenter nos modes de transports électriques ?

Le solaire peut-il alimenter nos modes de transports électriques ?

par Marie Jehanne

Le solaire est sûrement l’une des énergies renouvelables les plus prometteuses à ce jour.. Avec le développement des voitures et autres véhicules électriques qui ne fait que s’accentuer, la suite logique serait de pouvoir les recharger de manière plus écologique grâce à l’énergie solaire. Nous allons voir ici si cela est réellement possible ainsi que les méthodes pouvant être envisagées dans cette optique. 

L’ascension de l’électrique dans le transport

De plus en plus de véhicules électriques 

Au cours des dernières années, l’électrique s’est davantage démocratisé avec d’un côté des technologies qui évoluent à vitesse grand V, et de l’autre une transition énergétique qui s’annonce inévitable. Ainsi, il est aujourd’hui très courant d’utiliser un véhicule électrique pour se déplacer. On a dans un premier temps la voiture électrique qui est de plus en plus abordable et performante, notamment avec des entreprises comme Tesla qui ne cessent d’innover dans le domaine. Juste derrière, on observe également une forte croissance des deux roues électriques. Parmi eux, on peut citer les trottinettes électriques qui deviennent peu à peu un moyen de transport à part entière, en particulier dans les grandes villes. Leur utilisation est simple, pratique, économique et accessible que ce soit en achetant dans une boutique spécialisée ou en location via les bornes libre-service. 

Panneaux solaires pour alimenter les voitures électriques

Energie solaire et modes de transport électriques : quels enjeux ?

Vous l’aurez compris, les véhicules électriques sont en pleine évolution et il ne serait pas surprenant que cela devienne la nouvelle norme très prochainement. En effet, bien qu’il ne soit pas parfait, il s’agit d’un mode de déplacement bien moins polluant que les véhicules traditionnels. Ceci couplé à l’épuisement des ressources fossiles qui contribuent en grande partie à alimenter le secteur automobile actuel, le passage à l’électrique semble plus que judicieux. Toutefois, les véhicules électriques demandent énormément d’électricité pour fonctionner. Si l’on continue de produire essentiellement cette énergie à partir de ressources fossiles, leur usage n’a pas grand intérêt. Ceci dit, nous savons aujourd’hui produire de l’électricité à partir d’énergies renouvelables comme le solaire. En augmentant les moyens de production et en développant l’exploitation de ces énergies, l’électrique prendrait davantage de sens.

Les différentes méthodes de recharge solaire pour les véhicules électriques

La recharge solaire virtuelle 

Cette première méthode reprend le système de stockage virtuel qui est parfois utilisé pour les installations photovoltaïques en autoconsommation. Le principe est d’injecter le surplus d’électricité directement sur le réseau afin de pouvoir l’exploiter et donc ne pas le gaspiller. En réalité, l’énergie n’est donc pas “stockée” mais il s’agit d’une alternative à l’utilisation des batteries qui sont contraignantes à produire. Ici, le but serait d’utiliser ce stockage virtuel afin d’approvisionner les bornes de recharge électriques aux alentours d’un parc photovoltaïque. Les voitures pourraient donc ensuite être rechargées via ces bornes. Quelques entreprise ont déjà commencé à développer ce type de projet comme par exemple Tecsol et Sunchain avec Mobelsol.

L’autoconsommation directe 

Une autre manière de recharger des véhicules électriques grâce au solaire est l’autoconsommation directe. Il s’agit ici d’installer des panneaux solaires directement sur le lieu de recharge afin d’alimenter les bornes. C’est une solution qui peut être particulièrement efficace pour les entreprises ayant de grands espaces disponibles, notamment sur le toit des locaux, où il est possible d’installer beaucoup de panneaux. Ainsi, il peut y avoir suffisamment de puissance pour alimenter les bornes de recharge. En France, on a par exemple l’entreprise de logiciels de gestion SAP qui a opté pour ce type d’installation sur le toit de son site de Mougins dans les Alpes Maritimes. Cela permet à leur flotte de véhicules électriques de parcourir plus de 60 000 kilomètres chaque mois.

Véhicules solaires : rêve ou réalité ?

Nous avons évoqué jusqu’ici des systèmes permettant de recharger des bornes électriques grâce au solaire, mais pourquoi pas intégrer directement le solaire aux véhicules électriques ? Le concept serait ici de placer des cellules photovoltaïques sur le toit du véhicule afin d’alimenter ce dernier en électricité. Toutefois, la technologie actuelle est loin de permettre à un véhicule de fonctionner uniquement à l’énergie solaire. Le principal problème est le manque de place, car il faudrait bien plus qu’un ou deux panneaux solaires pour une autoconsommation totale. Ceci dit, certaines entreprises comme Hyundai et Lightyear comment à développer des modèles hybrides qui permettent de gagner quelques kilomètres d’autonomie. D’autres types de véhicules, comme des camions, utilisent également le solaire pour alimenter des équipements auxiliaires tels que des monte-charges ou des systèmes de géolocalisation. Quoi qu’il en soit, il est aujourd’hui difficile d’espérer voir des véhicules 100% solaires se développer dans un avenir proche. A voir ce que cela donnera dans quelques dizaines d’années.

ces articles vont aussi vous intéresser :

Laissez un commentaire