Accueil Actus Installer des panneaux solaires en économisant sur votre assurance emprunteur

Installer des panneaux solaires en économisant sur votre assurance emprunteur

par Hugo

Le crédit immobilier qui finance l’achat de votre maison est sans doute adossé à une assurance emprunteur. Cette garantie exigée par la banque vous protège en cas d’aléas de la vie, mais elle peut coûter très cher. La réglementation vous autorise à changer de contrat d’assurance en cours de prêt. Les économies réalisées peuvent vous permettre de concrétiser votre projet d’installation de panneaux solaires sans recourir à un emprunt supplémentaire.

Assurance prêt panneaux solaires

L’assurance de prêt immobilier : toujours négociable

La banque conditionne l’octroi d’un crédit immobilier à la souscription à une assurance emprunteur, une garantie de bonne fin du financement qui intervient en cas de décès, d’invalidité et d’incapacité de l’assuré. Cet élément incontournable s’ajoute aux autres frais liés à l’obtention du financement (hypothèque ou caution, frais de dossier, éventuels frais de courtage) et alourdit le coût global du prêt. Limitant ainsi les capacités de financement d’une installation photovoltaïque. Heureusement, rien n’est figé.

Une réglementation en faveur du libre choix de l’assurance

L’assurance de prêt immobilier est une dépense contrainte pour l’emprunteur. Bien que non obligatoire d’un point de vue légal, elle est encadrée par la loi. Le législateur a souhaité agir en faveur du pouvoir d’achat des consommateurs et leur permettre de choisir librement le contrat d’assurance. Depuis septembre 2010, les banques n’ont plus le droit d’imposer leur formule d’assurance. Selon le principe de délégation introduit par la loi Lagarde, vous pouvez mettre les offres en concurrence et souscrire le contrat de votre choix, sous réserve qu’il présente des garanties au moins équivalentes à la proposition d’assurance bancaire. 

Bien souvent, l’assurance est négligée par l’emprunteur, car l’attention porte sur le taux d’emprunt et l’obtention de l’accord de financement de la banque. Pressé de conclure, il souscrit généralement l’offre d’assurance du prêteur au risque de payer plus cher. Une erreur, car l’assurance peut coûter jusqu’à 40% du coût total d’un crédit immobilier, ce qui représente des milliers d’euros sur la durée initiale du prêt. À garanties équivalentes, un contrat souscrit auprès d’un assureur externe est trois voire quatre fois moins onéreux que le contrat bancaire. Des économies qui peuvent permettre d’augmenter ses capacités de financement, pour installer des panneaux solaires ou un système de chauffage à haute performance énergétique par exemple.

La mise en concurrence des offres grâce aux comparateurs spécialisés vous donne l’opportunité de changer de contrat d’assurance et de réaliser d’importantes économies que vous pourrez injecter dans votre projet d’installation de panneaux solaires. On vous explique comment procéder.

Réduisez le coût de l’assurance en changeant de contrat

La réglementation autorise le libre choix du contrat d’assurance au moment de votre demande de prêt, également sur toute la durée de votre crédit. La résiliation/substitution peut intervenir chaque année et selon l’antériorité de votre contrat, des dispositions spécifiques s’appliquent.

Vous avez souscrit votre crédit immobilier il y a moins d’un an

Vous pouvez changer de contrat d’assurance à tout moment au plus tard 15 jours avant la date d’anniversaire de la signature de l’offre de prêt. Vous envoyez votre demande de résiliation (lettre recommandée avec AR) à l’assureur, accompagnée du nouveau contrat.

Vous avez souscrit votre crédit immobilier il y a plus d’un an

Votre demande de changement d’assurance relève de l’amendement Bourquin. Au-delà de la première échéance, vous pouvez résilier le contrat en cours dans un délai de deux mois avant la date d’anniversaire de la signature de l’offre de prêt. Il est vivement recommandé d’anticiper sur la date butoir pour effectuer toutes les démarches sereinement. 

Quelle que soit la situation, la banque doit vous donner une réponse dans les 10 jours ouvrés et motiver tout refus par écrit. Dès lors que le nouveau contrat respecte le niveau d’équivalence des garanties, elle ne peut s’opposer à la souscription d’une offre déléguée. 

Assurance prêt immobilier as

Financez vos panneaux solaires grâce au changement d’assurance emprunteur

La notion d’équivalence des garanties, condition sine qua non à l’acceptation de la banque, est complexe pour un assuré non averti. Avec l’accompagnement d’un expert indépendant, vous êtes certain que l’offre sélectionnée respectera les exigences de votre banque. En quelques clics, vous pouvez comparer les meilleures offres du marché de l’assurance emprunteur présentant a minima des garanties équivalentes au contrat bancaire. Votre demande de résiliation est facilitée grâce à la lettre dédiée que vous pouvez télécharger sur de nombreux sites en ligne.

Le jeu en vaut-il la chandelle ? En allant voir ailleurs, il est possible de réaliser des économies allant de 6 500€ à 15 000€ sur la durée de votre crédit immobilier. Plus tôt vous décidez de changer de formule, plus important sera le gain. Profitez pleinement d’une réglementation qui autorise le libre choix de l’assurance pour réduire le coût global de votre crédit et utiliser l’épargne dégagée à des projets de rénovation énergétique ou d’amélioration de votre habitat, comme l’installation de panneaux solaires. 

Un comparatif s’impose, celui qui met face à face les économies réalisées grâce au changement d’assurance emprunteur et le coût de panneaux solaires. L’installation de panneaux photovoltaïques coûte en moyenne (matériel+pose+démarches administratives) :

  • entre 2 200€ et 2 800€ par kWc pour la surimposition
  • entre 2 700€ et 3 500€ par kWc pour une intégration au bâti. 

Pour une puissance de 3kWC (10 panneaux solaires, ce qui équivaut à 3 000 Wc), les prix moyens sont de :

  • 8 000€ pour des panneaux en surimposition.
  • 9 000€ pour des panneaux intégrés au bâti.

Vous bénéficiez de certaines aides de l’Etat comme la prime à l’autoconsommation, variable selon la puissance de l’installation. Pour 3 kWc, elle est de 380€/kWc et permet donc de réduire le coût de votre installation de 1 140 €, versés sur 5 ans. 
Prime déduite, l’installation de vos panneaux solaires pour une puissance de 3kWc vous coûtera 6 830€ ou 7 830€. Quel que soit le type d’installation privilégié (surimposition ou intégration au bâti), vous pouvez financer en totalité ou partiellement vos panneaux solaires grâce aux économies engendrées par le changement d’assurance emprunteur.

ces articles vont aussi vous intéresser :

Laissez un commentaire

En utilisant ce service, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent de personnaliser votre navigation et d’améliorer les performances du site. Accepter Lire plus